REGARD

16-01-17

VIOLENCES.....EN PAYS MINIER

 

picture le desespere de courbet

"Le désespéré" de Gustave Courbet

---------------

Il existe plusieurs formes de violence dont la violence physique qui utilise la force avec coups et blessures et la violence psychologique, cette dernière est la plus méconnue, elle ne laisse pas de marque sur le corps mais elle terrorise, elle humilie, elle atteint profondément l'estime de soi et la santé de ceux qui la subissent.Elle est une arme efficace.

Les évènements suivants ont marqués à jamais l'histoire du bassin houiller de Decazeville, ils illustrent parfaitement ces deux types de violence.

P1110245

En 1826 le Duc Decazes (1780/1860), héritier des mines rachète les concessions et crée les houillères à l'aide du polytechnicien Cabrol.

Un débat a lieu sur la proposition d'un minimum de salaire.

Clémenceau s'y oppose, le minimum de salaire, pour lui, s'apparentait à la doctrine communiste qu'il n'admettait pas.Il pensait que c'était organiser une prime à la paresse et amenait le patron à rogner le gain du laborieux au profit du fainéant.....

 

Les mineurs déjà dans la misère perçoivent en 1878 un gain qui varie entre 1,50francs et 2 francs par mois,.... ils sont réduits successivement jusqu'à  0,33 francs par mois

.Les mineurs sur fond d'agitation sociale crient leur désespérance miséreuse, les difficultés économiques sont alarmantes..... c'est alors qu'éclate la grande grève du 26 janvier 1886.

P1110255

P1110247

Le sous Directeur, Watrin, est vite mis à l'index....une enquête prouve que celui ci touche 10% sur les réductions successives des salaires.

Les mineurs volés, bafoués crient leur volonté de vivre décemment au prix d'actes désespérés!

.Au matin du 26 Janvier 1886, une échelle est dressée contre la fenêtre du bureau de Watrin d'où il est défenestré et décède peu aprés.

P1110300

Défenestration de Watrin

---------------

 

Les esprits se calment, le travail reprend. Cependant la presse  se déchaine contre le monde salarial.

Le 7 Février 1886, un grand meeting de soutien aux mineurs à lieu à Paris avec notamment Louise Michel, Jules Guesde,ce dernier donne une portée historique à ce débat disant:

" les classes ont fait, hier leur entrée au Palais Bourbon, séparées par leurs morts qu'elles se sont jetés mutuellement à la tête........".

L'affaire de Decazeville tient la vedette et secoue la sphère gouvernementale...

Hélas,les promesses d'une meilleure condition de vie ne sont toujours pas tenues, la misère est criante, dans ce climat tendu, l'état  envoie 2000 soldats à cheval ,baionnettes en main pour maintenir l'ordre.Il y a 19 morts coté mineurs, les peines de prison pleuvent.

P1110253

Ici , les soldats à cheval, baionnettes en main.....on aperçoit la halle de Decazeville, détruite aujourd'hui.

--------------------------------

 

Les promesses ne sont toujours pas tenues, la grève reprend totale, cette fois....la solidarité s'organise.....la grève  va durer huit mois.

Quelques satisfactions sur le plan salarial sont alors accordées.

Le rachat des mines en 1892 par la société Commentry Fourchambault va relancer le développement de l'exploitation minière, qui se trouvait en décroissance totale.

commentryaction

Les mines sont nationalisées en 1946.

"Le socialisme nait de cet enfantement laborieux par le mouvement ouvrier opprimé, écrasé, exploité..."

                           

tsi10_gondrexon_001f

"L'injustice économique est une violence effroyable de ceux qui fabriquent des situations de précarité, de pauvreté, d'inégalité."

EMILE ZOLA s'est inspiré de ces évènements pour écrire son roman "GERMINAL"

Ces informations sont extraites de l'ouvrage de LOUIS CASSIAT "Germinal en Rouergue"

                                                     ----------à bientôt---------

                                                                                      MICJI

 

                  

                                                 

                                                                         

 

 

 

 

       

 

 

Posté par micji à 15:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


11-01-17

NOMBRIL, MON BEAU NOMBRIL.....

Paul Delvaux "le miroir" 1936 

Paul-Delvaux-Le-Miroir-1936-Collection-privee

 

L'avez vous remarqué?, nous tournons autour de notre nombril, l'auto -admiration touche une grande partie de la population.....mais quelle est donc cette maladie, on l'appelle " le Narcissisme", et croyez moi aucun vaccin pour y remédier n'est encore à l'étude.

Tout le monde succombe à ce mal: les papas, les mamans, les ados, les touristes, les amoureux, les politiques, les acteurs, vous, moi....

Les politiques ne sont qu'une farandole d'égos boursouflés.Leur auto- amour devient une stratégie de conquête du pouvoir....oh!, ne leur jetez pas la pierre , ils vivent avec leur temps celui du "moi je". On trouve un niveau de narcissisme élevé chez César et Napoléon.

Les acteurs relancent leur popularité en sommeil en étalant leur vie privée, leurs amours ou leurs désamours, parfois ils se font l'égérie d'une cause humanitaire et rentable,

et puis, il y a tous les autres avec ce besoin de se raconter pour être lu, pour être regardé, pour donner une image de soi idéalisée et qu'on voudrait vraie....

Georges de la Tour "La Madeleine au miroir"

musee-lorrain-la-madeleine-au-miroir-atelier-a-Georges-de-la-Tour-103150_thumb[5]

 

Bref, vous l'aurez compris, nous vivons le culte du "moi".Ce narcissisme moderne ne renvoie pas à un "moi" glorieux mais à un "moi" replié, appauvri. Cela serait il la conséquence d'une fragmentation d'un monde social où les liens entre les hommes se réduisent à l'isolement, à la solitude, à l'oubli de l'existence d'autrui,à ce replier sur un fantasme d'auto suffisance.?

nouveaux liens sociaux

2944971362967

 

 

Et voici qu'apparait un virus renforcé, virulent, terrible, un culte de l'image au plus haut degré, "le SELFIE"....là, tout le monde succombe comme si le smartphone et les réseaux sociaux ne suffisaient plus à encenser nos personnes.

Avec le Selfie, ce n'est plus un paysage que l'on cadre avec recherche, ce ne sont plus les reflets moirés du soleil couchant qu'on essaie de capter.....mais non, pensez donc, c'est un joli minois, c'est un joli petit cul vue sur les fesses rebondies , et autres....

On s'aime, on s'idolâtre, on s'admire, on s'auto congratule.Mais pourquoi s'aimer à ce point?

Revenons à la légende Grecque, Narcisse fasciné par son reflet finit par tomber à l'eau et se noie. A trop s'aimer il aurait provoqué sa perte, cette légende est une mise en garde contre l'amour excessif de soi.

Savez vous ce que je pense? c'est que nous recherchons tous de l'amour, de la reconnaissance, un regard charitable, dans un monde déshumanisé qui bafoue notre propre existence... attention danger!!

Aux dernières nouvelles, toujours pas de vaccin en vue d'éradiquer ce terrible fléau!

Tableau "CARAVAGE" 1597

caravage vers 1597 gal nationale d'art a rome

                                                                                             MICJI

 

                               ------à bientôt......

Posté par micji à 12:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

24-12-16

NOEL......

Copie de P1100025

(Les peluches de Baya (mon toutou))

A tous ceux qui viennent faire un coucou sur mon blog

A tous les coeurs solitaires

A tous les "laissés pour compte"

A tous les enfants du monde

A tous les animaux de la terre

Baya et moi nous vous souhaitons de bonnes Fêtes de

NOEL!!!!......clic  ICI

 

Posté par micji à 12:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22-12-16

MAXIME ROUMAGNAC.....conteur pour enfants

 

Sans titre 2

MAXIME ROUMAGNAC, auteur, conteur, chroniqueur Rouergat est un homme libre, libre d'esprit , libre de mots. La nature, dans ce beau pays de Najac est son berceau, c'est là qu'il puise son inspiration et fait gambader les mots au gré du vent.

A 70 ans passé, Maxime   Roumagnac est encore et toujours un enfant, ses contes dédiés aux plus jeunes en sont l'éblouissante réalité.

Instituteur de profession, à la retraite, il a choisit de prendre du recul par rapport au monde qui nous entoure....il vit dans une maison au fond du bois, sans électricité.....sa plume court sur un papier d'écolier, la bougie vascillante fait danser les mots, et donne naissance à des poèmes courts, des haikus autoédités.

Avec cette fraicheur du langage qui lui est propre, il ouvre les portes de l'imaginaire et fait briller les yeux des plus jeunes, au gré du vent, au gré de ses inspirations......cela peut être un chat....une fleur....un lapin.....une feuille.....un oiseau..

N'allez surtout pas croire que MAXIME ROUMAGNAC s' est coupé du monde et vit comme un marginal....on le rencontre souvent dans les salons de livres, les festivals de BD, sur les marchés de Noèl,  il anime et initie la poésie dans les écoles....

Voyez vous, si vous courez trés loin dans l'espoir de trouver un monde meilleur, vous ne le trouverez pas, car ce monde, c'est celui que vous vous êtes construit, là tout prés.....Maxime Roumagnac sait cela au pays de Najac.

P1120892

P1120893

P1120894

P1120888

J'ai réalisé cette vidéo pour illustrer quelques courts poèmes de Maxime Roumagnac et vous faire sourire lors de cette fête de Noèl, traditionnelle où l'enfant est roi!       

 

                                                                                                                                  ------à bientôt.....

                                                                                                                            MICJI

Posté par micji à 11:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

04-12-16

LE CACTUS ROSE.....COLETTE (1873/1954)

P1110847

Lors d'une séance de lecture,  aux personnes agées de la "Maison des Ainés", j'ai lu un  extrait du roman de Colette, (1873/1954) ,"La naissance du jour", et j'ai vu sur leur visage des larmes furtives rouler  au creux de leurs rides avouées.

Cet extrait , "le cactus rose",se laisse lire et relire à l'infini, plein d'amour, à l'écriture savoureuse et poétique, où chaque ligne se transforme en image. Colette, écrivaine reconnue y révèle  le portrait d'une trés vieille femme "Sido" et son cactus rose. Cette femme n'est autre que sa mère tant aimée.

Je livre ces lignes au regard de toutes les femmes , de toutes les mamans, au souvenir de ma mère, ce magnifique hommage de tendresse.

----------------

P1110969

"Monsieur,

Vous me demandez de venir passer une huitaine de jours chez vous, c'est à dire auprés de ma fille que j'adore. Vous qui vivez auprés d'elle , vous savez combien je la vois rarement, combien sa présence m'enchante, et je suis touchée que vous m'invitiez à venir la voir. Pourtant je n'accepterai pas votre aimable invitation, du moins pas maintenant.Voici pourquoi: mon cactus rose va probablement fleurir, c'est une plante trés rare, que l'on m'a donnée et qui m'a t'on dit, ne fleurit sous nos climats que tous les quatre ans. Or , je suis déjà une trés vieille femme, et, si je m'absentais pendant que mon cactus rose va fleurir, je suis certaine de ne pas le voir refleurir une autre fois......Veuillez donc accepter,.........(...) .

P1110971

 

Ce billet signé " Sidonie Colette, née Landoy" fut écrit par ma mère à l'un de mes maris....l'année d'aprés, elle mourait, agée de soixante dix sept ans.

Au cours des heures où je me sens inférieure à tout ce qui m'entoure, menacée par ma propre médiocrité, effrayée de découvrir qu'un muscle perd de sa vigueur, un désir sa force, une douleur la trempe affilée de son tranchant, je puis pourtant me redresser et me dire: " je suis la fille de celle qui écrivit cette lettre, cette lettre et tant d'autres que j'ai gardées.Celle ci, en dix lignes m'enseigne qu'à soixante seize ans elle projetait et entreprenait des voyages, mais que l'éclosion possible, l'attente

P1110968

d'une fleur tropicale suspendait tout et faisait silence même dans son coeur destiné à l'amour.

Je suis la fille d'une femme qui, dans un petit pays honteux, avare et resséré, ouvrit sa maison villageoise aux chats errants, aux cheminots et aux servantes enceintes. Je suis la fille d'une femme, qui vingt fois désespérée de manquer d'argent pour autrui, courut sous la neige fouettée de vent crier de porte en porte, chez des riches, qu'un enfant, prés d'un àtre indigent, venait de naitre sans langes, nu sur de défaillantes mains nues........puissé je n'oublier jamais que je suis la fille d'une telle femme qui penchait tremblante, toutes ses rides éblouies entre les sabres d'un cactus sur une promesse de fleur, une telle femme qui ne cessa elle même d'éclore, infatigablement, pendant trois quarts de siècle......."

                                                                                                                                           La naissance du jour.

( les illustrations sont de Gabriel Lefebvre.)

                                               ----------à bientôt-----

                                                                                            MICJI

 

Posté par micji à 18:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


30-11-16

UN AIR DE COLORADO..

 

                                                                                                               

rougier-de-camares

Terre de sang, terre de feu, ors des genêts qui éclatent par bouquets......"le Rougier."

Quelle est donc cette lande surprenante au Sud de l'Aveyron?.....le Rougier est né il y a 250 millions d'années, sous un climat tropical. Les phases successives de sècheresse, d'inondation ont provoqué l'oxydation des sédiments et cette terre friable empourprée par l'oxyde de fer, fut baptisé " le Rougier".

dunes-rougier-de-camares

Jusqu'au XVI siècle , le Rougier fut exploité, mines de cuivre, de plomb argentifère.

Aujourd'hui, on y croise de trés beaux troupeaux de brebis qui y écoulent des jours heureux, donnant ce lait gouteux qui sert à fabriquer le bon fromage persillé , "le Roquefort", connu du monde entier.

brebisrougier-copie

Le Rougier est un de ces bouts du monde qui offre au regard une palette de pourpres, d'ocres, de violines , d'incarnats, de grenats incandescents sous la lumière d'été et lorsque le soleil descend sous l'horizon, le Rougier épouse le ciel dans une harmonie allégorique.

C'est une grande poésie, une grande beauté picturale.

 

thym

30792434

5304814818_517185b558_b

rougierericteissedre-copie

Sur les terres du Rougier , s'élèvent de charmants villages dont les pierres aux couleurs rougeoyantes donnent des allures de contes de fées......je vous en reparlerai....

 

------à bientôt------

  MICJI

 

Posté par micji à 09:33 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

20-11-16

"L'ODEUR DES POMMES"

                                                                                

P1120719

Philippe Delerm, né le 27 Novembre 1950, écrivain Français ,  est l'auteur de divers recueils de poèmes en prose dont,  "la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules",  recueil qui connait un éclatant succés.

Philippe Delerm voue son écriture à la restitution d'instants fugitifs, à l'intensité des sensations de l'enfance.

La vie est ainsi faite, de petits moments éphémères......les cerises que l'on met en boucles d'oreille.....les haricots écossés avec sa grand mère.....l'odeur du pot au feu , le Dimanche ....le chocolat chaud avant de partir à l'école dans la froidure de l'hiver....tous .ces petits riens éphémères grapillés au bonheur, sont présents dans nos souvenirs, souffles légers du passé.

J'ai choisi ce texte de Philippe Delerm "l'Odeur des pommes" pour essayer de restituer, a l'aide de photos , ces moments délicieux de l'enfance.

Dés qu'on entre dans la cave, l'odeur des pommes "est une déferlante","rien à faire" elle prend possession de tout l'Etre et le transporte dans un autre univers, un univers "au delà", dans ce monde merveilleux de l'enfance, .....les couleurs de l'automne chatoient,. "tous les bruns, tous les rouges, avec un peu d'acide vert"......"a l'encre violette on griffe le papier de pleins, de déliés".....des couleurs qui suggèrent et illuminent le souvenir.

"l'Odeur des pommes est douloureuse", nostalgie du temps qui passe.....l'odeur des pommes embaume délicatement le temps présent.

 

                                                                                                                                               ------à bientôt.......

                                                                                                                                                                 MICJI

Posté par micji à 09:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

07-11-16

ART NAIF: GARY BUNT

 

Gary-Bunt-detail-from-the-portrait-image-by-Border-Mail

GARY BUNT , poète et peintre Anglais né en 1957, appartient au mouvement appelé "Art Naif".

 En l'an 1885, le peintre Signac, appartenant au  mouvement des " Pointillistes ",met en lumière le talent du peintre Henri Rousseau  dont il admirait les créations picturales, il  fait enfin reconnaitre cet   Art dit "Naif" dans le monde entier .

"L'Art Naif "décrit le travail d'un artiste qui n'a pas reçu l'éducation picturale traditionnelle dans une école d'Art ou Académie, et ne respecte pas les trois règles de la peinture définies par les peintres de la Renaissance. Un autodidacte en somme.

-Autrement dit, la perspective est géométriquement erronée

-Les couleurs sont brutes et peu raffinées, non nuancées et non  détaillées.

-Les arrières plan sont dans la même lignée, sans grand égard pour la proportion et l'ombre.

Il est intéressant d' observer un tableau d'Art Naif, il s'apparente à un dessin d'enfant ,sauf que les enfants dessinent leurs personnages toujours de face... il peut faire penser également  aux dessins tracés par nos lointains ancêtres sur des murs de grottes....

l'Art Naif existerait donc depuis fort longtemps sans être reconnu????,..... là, j'extrapole.....

Tout de même, cet ART existe bel et bien, et fait vibrer qui veut bien voir au delà du  regard .

Un tableau de Gary Bunt avec sa simplicité, sa franchise, sa modestie, son chien-chien, est d'une humanité extrèmement émouvante. Ses tableaux ont les regards de l'enfance, regards dans lesquels se bousculent ces scènes de la vie quotidienne qui ont imprégnées  toute nos vies d'adulte, peut être sans que nous en ayons conscience.

68745303

Ici, on observe un couple tendrement uni, un pique nique  substantiel face aux cheminées d'usines fumantes, dans une nature brùlée, le chien pacifique...Gary Bunt met en évidence une vie ouvrière  de labeur, modeste et sereine,  avec beaucoup de tendresse.

itemsfs_31204

Là, l'homme et son ami , le chien, solitaires, face à une nature insurmontable, peu engageante....l'homme,lui, possède la tendresse de son chien,

un bien précieux .

the-secret-garden-by-gary-bunt

Ici encore, on assiste à la satisfaction d'un homme simple devant la fleur qu'il a su faire pousser,( voir l'arrosoir, la bêche).dans un lieu difficile d'accés( voir l'échelle)......satisfaction du travail mené à bien , d'une tache accomplie. Bonheur simple.

itemsfs_29940

Ici, la nourriture , denrée précieuse, est ramassée dans la froidure de l'hiver.....rien ne doit se perdre dans une vie laborieuse et modeste....(remarquer les arrières plan, géométriquement semblables, sans perspective).

buntwashdayonthedowns

La lessive qu'on étend,.... les corons gris  à l'arrière,.....le ciel lourd..... le linge coloré se balance au vent,tel une portée de notes de musique joyeuses dans ce décor de grisaille....... et confère vie au paysage.

GARY BUNT, poète et peintre est indubitablement issu du milieu populaire, ses tableaux en témoignent  ,  leur naiveté  est attachante, apaisante...d'une profonde humanité.

 

 

----à bientôt----

                                  MICJI

 

 

 

 

Posté par micji à 14:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

24-10-16

PERMIS DE CHASSER??

 

 

 

                                                                                                        

QuandNationalGeographicpublieunephoto

photo National Géographique

Sur le plan éthique, LA CHASSE, est un sujet qui me taraude depuis fort longtemps.

Doit on, comme l'affirmait Aristote,philosophe( 384 AV JC/322 AV JC), accorder de l'àme à tout ce qui vit?.....

...selon Descartes (1596/1650), philosophe mathématicien, (...) l'àme se caractérise par la pensée ou par la conscience . Or les animaux agissent par instinct, ils n'ont nul besoin de conscience pour agir car ils peuvent réussir sans comprendre le sens de ce qu'ils font (...) (Lettre de Descartes au marquis de Newcastle 1646)

Ainsi, selon Descartes l'animal n'a ni àme, ni raison, il réagit automatiquement à des stimulis, de façon mécanique.

Aujourd'hui, plus personne ne croit que les animaux soient réductiles à des machines et votre théorie Mr Descartes, n'a plus cours.

9592059948_73f737b947_k

Car les  recherches et constat de Darwin (1809/1882)naturaliste Anglais, ont emmené à conclure que (...) les sens et les intuitions, les différentes émotions et facultés comme l'amour, la mémoire, la curiosité, l'imitation, la raison....considérés comme le propre de l'homme, peuvent être retrouvés à l'état naissant ou pleinement développés chez les animaux(...)

Des études scientifiques menées par des éthologues ces 40 dernières annèes ont confirmé les affirmations de Darwin.Ainsi ces notions  s'avèrent présentes chez les espèces animales.La différence se situe à quelques degrés (selon l'espèce).

Ces découvertes scientifiques doivent imposer un changement dans notre relation avec l'animal.

Biches-et-cerfs-2146_2

cerf

Mais!, pourrait on contester," la pratique de la chasse est aussi vieille que l'humanité!...."

En effet, la chasse constituait  dans les temps préhistoriques une source de nourriture carnée, le seul moyen de subsistance avec la pêche., elle procurait également d'autres ressources telles la peau,la fourrure, l'os, les tendons, les dents, la chasse était donc une activité vitale à la subsistance de l'homme, qui ne tuait que ce qui était nécessaire à sa survie au moyen d'armes rudimentaires intégrées à la nature, cette chasse ne pouvait pas compromettre l'avenir des espèces chassées.L'Homme était alors un prédateur comme les autres.

Cette forme de chasse est parfaitement legitime.

QuandNationalGeographicpublieunephoto

Photo National géographic "le lion"

Progressivement, la chasse s'est transformé en une activité de loisir. Comme elle n'est plus nécessaire à la survie, la chasse devient une distraction, un divertissement, une détente...chasse à courre, piégeage, déterrage, braconnage.......c'est là que la différence, sur le plan éthique est de taille......on ne peut pas comparer la chasse à d'autres hobbies tels le foot, le tennis, la pétanque, la course ,etc, car le but poursuivi  ici est de tuer un être vivant, un être que l'on va traquer, que l'on va déchiqueter avec les plombs d'un fusil qui ne lui laisseront aucune chance...

La démarche est agressive, assassine, elle nie le caractère sensible et sentient de l'animal et ceci est contraire à l'éthique.

6671fd0f

biches et chevreuil

consultation-lynx-jura

Lynx

Les découvertes scientifiques en matière de génétique remettent en cause cette fracture de l'homme entre lui et les autres espèces. Les philosophes Grecs et contemporains pour ne citer que JJ Rousseau, Montaigne, Victor Hugo,Yourcenar....se sont élevés contre ce loisir qu'est la chasse, immorale, dégradante, cruelle, irrespectueuse du monde animal.

Comment peut on éprouver du plaisir, de la jouissance, pour décider de la mort d'un animal et s'enorgueillir de cet acte devant son cadavre sanglant???...

Certains viandards se font même photographier avec leur victime, affirmant leur pouvoir, leur supériorité, leur virilité....

Telle est la chasse de nos jours.

fonds-ecran-lievre-3

Lièvres

faisan-dore-golden-pheasant-elevage

Faisan doré

28517jblanctetras lyre

Tetras Lyre

L'abolition de la pratique de la chasse, sera un vrai progrés, et un jour, pas si lointain, on dira " mais comment cela a t'il pu exister"?

Ces progrés sont en route: le 30 Oct 2014, les députés reconnaissent aux animaux la qualité "d'êtres vivants doués de sensibilité", cet amendement est voté définitivement le 28 Janv 2015.L'association Brigitte Bardot à beaucoup oeuvrée en ce sens.

 

mandatory-credit-photo-by-lauri-3e7b-diaporama

l'ours

QuandNationalGeographicpublieunephoto

le loup

QuandNationalGeographicpublieunephoto

le regard accusateur du singe (National Geoographic)

Actuellement, selon les experts d'universités américaines, jamais la planète n'a perdu ses espèces animales à un rythme aussi effréné depuis l'extinction des dinausores, il y a 66 millions d'années, cet état de fait dù au changement climatique, à la pollution, à la déforestation,à  toutes formes de chasse....à ce jour 23928 espèces sont en extinction contre 82954 espèces répertoriées.

LES HUMAINS FERONT PARTIE DES ESPECES QUI DISPARAITRONT......

Ces photos d'animaux représentent  des espèces menacées.(entre autres...)

----a bientôt---

                      MICJI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par micji à 17:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

16-10-16

CAUSSE DU QUERCY (lot)

 

Sur cette terre depuis les temps anciens, l'homme a marqué son passage; falaises, grottes, gorges,dolmens, murets de pierres sèches qui serpentent le long de terres sèches, arides, dont seuls les ovins sont friands , les cabanes de berger qu'on nomme "cazelle", construites en pierres sèches.....

Le  Causse du quercy offre une palette de découverte à chaque pas, parcouru par de trés beaux chemins de randonnées.

Ces photos ont été prises dans le secteur Gramat,Rocamadour, Padirac.

                                                                                                      

Photo 100

chemin de randonnée.

Photo 235

Mur de pierres sèches le long des chemins.

Photo 232

                                                                                                                

Photo 2684

Cazelle de berger

Causse_Mejean_Lacaune_ovins

Troupeau sur le Causse du Lot

Photo 077

Falaises sur lesquelles le village de Gluges  s'accroche . dans le département du Lot.

Habitat_traditionnel

Habitat traditionnel

 

P1110034

Toit de Lauzes.

                                                                                                            

 

 

 

Voici de belles images du Causse sur un poème d'Anne Briet,

 

 

 

 

 

Posté par micji à 10:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,