REGARD

19-08-16

A TRAVERS LES CEVENNES

           Les Cévennes représentent un massif au sud du Bas Languedoc. Le terrain particulièrement accidenté est constitué de rocs tranchants et de schistes.

 Les Cévennes  se situent entre les départements de la Lozère, de l'Ardèche, de la Haute Loire, en partie dans l'Hérault.

Les Cévennes de 1702 à 1740 sont le théatre de la guerre des camisards, simples paysans protestants qui ont mené une insurrection contre les persécutions de leur foi religieuse.

Lors de la dernière guerre mondiale, les maquisards   y ont trouvé refuge......

C'est un pays àpre, sauvage, l'homme doit effectuer un travail opiniatre pour subsister, c'est  aussi le pays de la bête du Gévaudan.....

Lors de cette randonnée , je me souviens qu'à chacun de mes pas, me revenait en mémoire le savoureux récit authentique, de Robert Louis Stevenson intitulé " Voyage avec un àne dans les Cévennes", je  n'avais  pas l'àne ,"Modestine", mais les chemins paraissaient semblables....

Je propose quelques extraits du récit de Stevenson  à travers les Cévennes avec Modestine., son àne.

                                                                                            

P1070880

Sur le chemin caillouteux du chemin de Stevenson,  embaumé de genêts en fleurs....( en Haute Loire)

                                                                                          

                                                                            

7 nov 2013) (77)

7 nov 2013) (72)

Les Cévennes du côté du Vigan.( Gard), sur les sentiers rocheux.

 

(....) l'important est de bouger, d'éprouver de plus prés les nécessités et les embarras de la vie, de quitter le lit douillet de la civilisation, de sentir sous mes pieds le granit terrestre et les silex épars avec leur coupant. Le but est bien de rejeter ces apparences, ces trompe-l'oeil, ces illusions qui sont les objets de la culture , les cicatrices de l'histoire pour découvrir sous les diaprures déposées par les siècles, le squelette nu des choses, la peau du monde (....)

P1070494

Col de Mouzoules (Gard)

P1070504

(...) dans ce labyrinthe inextricable de montagnes, une guerre de bandits, une guerre de bêtes féroces , fit rage pendant deux années entre le Grand Roi, et quelques milliers de montagnards protestants....les Camisards tenaient un poste là même où je suis (....)

 

6 nov 2013 (15) pris depuis Le Caladon

-Vallée de l'Arre depuis le col de Mouzoules (Gard)

6 nov 2013 (28)

(....) c'était le pays de la toujours mémorable bête, le Napoléon Bonaparte des loups. Quelle destinée que la sienne! elle vécut dix mois dans le gévaudan et le Vivarais dévorant femmes et enfants.....elle tint l'affiche comme un malfaiteur public et sa tête fut mise à prix dix mille francs....hé bien ce n'était qu'un loup banal et pas des plus gros...si tous les loups avaient ressemblé à ce loup ci, ils eussent changé l'histoire de l'humanité.(...)

P1070478

(...) j'étais dans les Cévennes, au Monastier......ce sont les Cévennes par excellence: les Cévennes des Cévennes...(...)

 

                                                                                                

 

6 nov 2013 (34) avant l'arrivée de la pluie

 

P1070547

7 nov 2013) (69) Le Caladon

Accroché à la montagne, sans accés en voiture"Le Caladon", hameau du village d'Aumessas, 747mts d'altitude (Gard).

P1070545

-chaos granitique-

P1070529

une cave sous un chaos  de granit.

Photo 341

-Sur le mont Mezenc , 1753 mts, (Haute Loire)-

Photo 249

- En Cévennes Ardéchoise-

(...) encore un peu plus bas et un ruisseau commença, réunissant lui même plusieurs sources et menant bientôt joyeux tapage parmi les montagnes. Parfois il voulait traverser la piste dans un semblant de cascade , où Modestine se rafraichissait les sabots(....)

 

P1070445

 -Village d'Aumessas (Gard) et son viaduc, ancienne voie ferrée-

Photo 267

-habitat en Cévennes Ardéchoise-

(...) je connais un village où il n'y a, pour ainsi dire, pas de pendules, où personne n'a d'autre idée du jour et de la semaine que par une sorte d'instinct du jour de fête, le Dimanche, et où  une seule personne  est capable de vous dire le jour du mois et encore elle se trompe généralement.....on doit noter qu'il n'y avait ni pendules ni montres aux jours tant vantés ayant précédé le déluge.....(...)

7 nov 2013) (56)

P1120263

habitat dans le mont Carroux (Herault)

P1070531

(.....) Modestine, est un maitre de sagesse et un surdoué de la marche à pied. Les ânes , même modernes, savent voyager alors que les hommes, au fil des siècles, ont lentement perdu ce talent, à la fois à cause de leur savoir ethnologique, sociologique ou géographique et aussi par le perfectionnement effrayant des moyens de locomotion, automobiles, chemins de fer et avions (...)

------à bientôt----

             MICJI

                        

 

 

 

    

                                                 

Posté par micji à 11:17 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,


09-08-16

BATTAGE DU BLE AU XIXè

"Il ne faut pas regretter les choses, même les plus jolies quand un peu de misère et de fatigue disparaissent  avec elles."( René Bazin)

battages (2)

Nombreux villages, en France , célèbrent, au mois d'Aout, mois des moissons, le battage du blé, en hommage à l'invention de la " Locomobile", au XIXè siècle, invention qui à bouleversé le travail céréalier.

Comme toute innovation technique, ce nouvel outil fut longtemps boudé dans nos campagnes. Effectivement depuis le début de l'agriculture, on séparait le grain de la paille à la main, à la faucille, puis au fléau.....on ne change pas si facilement des habitudes centenaires!!!

Cependant, au fil du temps, les hommes se sont groupés solidairement et réciproquement entre voisins, pour louer la Locomobile. Elle était louée à la journée tant par heure, comme on louait des chevaux ou des hommes de peine....sans cette solidarité, certains d'entre eux n'auraient pas eu les moyens financiers pour utiliser la batteuse. Sueurs, chaleurs, tel était le lot des batteurs éreintés, que , fort heureusement de bonnes ripailles bien arrosées venaient adoucir.

Ainsi, voyez vous, la Locomobile,représentait un gain de temps, de fatigue, une  meilleure rentabilité et créait des liens sociaux importants.

Mais comment fonctionne cette Locomobile?.

P1090122

P1090130

Photo 002

La Locomobile est une machine à vapeur haute pression, sur la photo du milieu,on  voit la fumée s'échapper de la cheminée. L'outil doit répondre à certains critères pour une utilisation rurale, elle doit être  extrèmement simple et légère,  car on doit pouvoir la monter et la démonter sans peine, maniable, pour pouvoir la trainer facilement  dans les chemins cahoteux.

Sur la photo du milieu on peut voir  la courroie s'enrouler  sur le système de poulies de la batteuse et entrainer  la marche de l'appareil par un mouvement qui fait avancer le palier dans lequel sont enfournées les gerbes . A l'intérieur du palier une pièce de fer vient battre les gerbes et séparer les grains de la paille.

A l'arrière, un sac de jute recueille le grain( voir sur la photo)....., à l'avant ,la paille est rejetée à terre, récupérée, elle sera utilisée pour les  animaux.

Photo 006

Photo 005

Les gerbes sont jetées dans le palier

-----------

Photo 011

Photo 008

 

La paille est récupérée à l'arrière de la batteuse, elle servira pour le bétail.

--------------

Photo 001

Le travail éreintant dans la chaleur et la poussière provoque une sudation et une déshydratation intense....les femmes portent à boire aux travailleurs exténués.....

La démonstration du battage du blé façon XIXè connait aujourd'hui un véritable engouement pour la batteuse et sa Locomobile rutilante, aux reflets cuivrés, au sifflet strident. Ces locomobiles sont  d'époque , peu nombreuses , elles sont gardées et bichonnées précieusement

La Locomobile est le symbole évocateur d'une révolution technique passée qui a bouleversé le monde rural

 

                         Loco en marche

                                                                                                    ----à bientôt-----

                                                                                                                                         MICJI

Posté par micji à 09:56 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

04-08-16

PEINTURE CORPORELLE

"IL FALLAIT ETRE PEINT POUR ETRE UN HOMME"

                                                   C.Levis Strauss

php6CLiIF

La peinture corporelle remonte à l'aube de l'humanité, elle est l'une des premières forme d'expression artistique utilisée par nos ancêtres.

Toutes les sociétés tribales ont pratiqué la peinture corporelle grace à l'argile, au charbon, à la craie,au sang des animaux, au jus de baies colorés. Elle est utilisée lors de cérémonies rituelles, religieuses, festives ou identitaires

tribus del-omo @ Fred_016

3

sans-titre

Ainsi, l'homme nu, vêtu  de sa création picturale affirme son identité et témoigne de son appartenance à un groupe social, une communauté.

indientribuHopi_thumb

brahmane2_thumb1

Pour les aborigènes d'Australie et les tribus d'Afrique, la peinture devient un moyen de communiquer avec leurs ancêtres.

shamanamazonie_thumb

henn3_thumb1

Le graphisme est différend selon qu'il s'agisse d'un rituel funéraire ou d'un mariage....

La peinture corporelle, qu'elle soit un mode de communication, un rituel magique, guerrier ou ornemental, estla manifestation de la créativité et de l'imaginaire commun à toute l'humanité depuis la nuit des temps.

Aujourd'hui, l'art de la peinture corporelle trouve un nouvel essor avec le Body Painting. Faut il voir là un besoin de retrouver ses origines tribales??....sujet à réflexion....

14-Fantasy-Face

 

63005

                                                                           ...........A bientôt......

                                                                                      MICJI

Posté par micji à 13:46 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

23-07-16

L'ILE D'OLERON" LA LUMINEUSE"

 

corinne-serve-aquitaine-oleron-mer-phare-plage-cabane-017

Il est, encore, des iles sauvages , authentiques, au paysages subtils, où les senteurs, les saveurs se mêlent par milliers.....je veux parler de l'ile d'Oléron.

Oléron est une ile de l'Océan Atlantique en Charente Maritime, la plus grande des iles Française aprés la Corse, la plus méridionale aussi, au climat doux et ensoleillé, ce  qui lui a valu son appellation "d' ile lumineuse". Ce climat exceptionnel est dù au Gulf Stream qui , musant par là,  réchauffe la mer qui enserre l'ile, c'est ainsi que trés  tôt au printemps fleurissent mimosas, lauriers roses, trémières, palmiers.......kaléidoscope d'arômes et de couleurs!.

Ses paysages si attrayants restent cependant  fragiles, en équilibre précaire, menacés par leur propre attractivité. Depuis Avril 2011, Oléron est proclamé site classé.

L'Ile d'OLéron est d'un charme fou....comment ne pas être séduit par ses immenses plages de sables  fins,  à l'infini...ses nombreux petits villages aux maisons basses qui semblent chuchoter sous le soleil...les routes calmes et serpentines le long des marais ,sur lesquelles s'égrènent des promeneurs à vélo....ses vastes forêts aux senteurs des pinèdes, à travers lesquelles, les pas mènent immanquablement aux dunes de l'océan......ses petits ports colorés où les chaluts chargés se pressent de rentrer pour la criée.....que dire des cabanes de pêcheurs aux couleurs ensoleillées, le long des canaux, elles sont la fierté d'Oléron.....son phare au nord de l'Ile, le phare de Chassiron, gardien depuis des millénaires  des dangers et des naufrages venus de la mer.sur cette côte dure et sauvage....et bien d'autres secrets......

Oléron est un tour du monde  plein de richesses qu'il faut découvrir avec patience, avec amour, avec humour parfois, les yeux au bord du rêve.

Voici un tour d'horizon de ce précieux caillou,  jalousement  protégé par ses habitants.

P1070210

Du haut de la dune

seulie-aeres-2_2

1008x646_illustration-plage-ile-oleron

La Grand Plage

Capturecactus

Sur la dune, les cactus en fleur 

Dune_à_Boyardville

P1070105

 

11728920_981569018576416_5646476045686077132_o5

Chemins cyclables le long des marais

P1070193

Ecole de voile

Photo 022

Petit Port de Saint Trojan

Captureport2

"La Cotinière", unique port de pêche, ou des centaines de chalutiers rentrent chaque jour..

P1070178

Exposition artistique surprenante.....en arrière plan, le pont d'Oléron.

 

redim-p7050073jpg_1215529770

redim-p7050069jpg_1215529547

Maisons de village....roses trémières.

Capturereflet

P1070189

Capture11

Promenades en barque....petit resto, sur l'eau, sympa avec huitres de Marennes, , moules de Bouchot, fruits de mer, poissons à profusion dont le "céteau",si  particulier à Oléron.

Photo 029

Capture5

Capture1

Capture3

Capture23

cabanes-chc3a2teau-dolc3a9ron

55cb63e26a8e3_camping-ile-d-oleron

cabanes d'ostréiculteurs

82266494_o

Photo 0111

Marés salants

Photo 0931

toutes-les-saveurs-de-lile-doleron

Pas de galeries marchande à Oléron!!!

82266281_o

Beaucoup d'humour...  

photo-635028649278413154-1la citadelle

Restons sérieux ......"La Citadelle" de la ville du Chateau d'Oléron, elle fut construite sous Louis XIII en 1630. Vestige de grandes batailles, elle acceuille aujourd'hui des expositions, des manifestations culturelles.

Capture6

La Citadelle fut restaurée par Vauban.

photo-634879978913946332-266

Le phare de Chassiron a la pointe nord de l'ile.

Pierre Loti, écrivain Français, est inhumé à  l'ile d'Oléron, il aimait la nommer '"l'Ile aux parfums".

      

                                                   ----a bientôt---

                                                                MICJI

 

 

 

 

Posté par micji à 19:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

15-07-16

MALAISE DE CIVILISATION?

8790cb789eb717f82d5db445e6d89052

Voici venu le temps où chacun, chacune, aprés une année de labeur et de dures économies part vivre enfin le rêve si cher à son coeur, les vacances....s'évader, respirer un air pur, se reconstituer, loin de la foule, du bruit, du stress......

Cet appel détente vers la divine nature n'est pas nouveau, depuis l'instauration des congés payés , les vacances sont devenues une religion.....mais aujourd'hui on est trompé, violé, car ce fait de société individuel est devenu un fait économique social, une industrie, une force de destruction de la nature!!

Quelques gros budgets ont flairé ce filon ,"les loisirs nature", et ont exploité illico cette opportunité à rentabilité fort attrayante, faisant des loisirs nature la deuxième civilisation aprés la civilisation industrielle.

Les humanoides des villes vont ainsi s'agglutiner dans une nature qui devient de plus en plus étroite et fragile.....

Exemple, les sites et les monuments sont menacés par cette admiration dirigée des masses, ils sont même davantage menacés que par les ravages du temps....on se rassure, l'industrie a mis un terme à cela , les visites ne seront plus que celle  des facs similés, Lascaux ,Chauvet par exemple....

Je pense aussi à ce qui fut autrefois de belles plages désertes.....aujourd'hui bondées et encombrées elles n'offrent plus qu'une cohabitation intimiste à 10cm d'une serviette sableuse,  faisant participer à la vie intime du voisin...c'est ainsi que les yeux désespérés cherchent cette mer vivifiante tant souhaité et qu'enfin, entre deux bras rougis s'ouvre devant vous un carré bleu outre  mer sans horizon....

diapo3

61058523

 

 

Il y a aussi les amoureux de l'exotisme, séduits par les promesses des sociétés "low cost"" , ils vont pouvoir enfin admirer ces danses et costumes sacrés par la tradition et qui ne sont devenus, hélas, que des tristes pantomines à tirelires......

Face à cette ruée dévastatrice l'industrie a tout prévu, on réglemente les campings, les ceuillettes, l'entrées des sites, emplacements  pour plagistes et tant d'autres encore, tout cela moyennant monnaie trébuchante...

IL y a également ces passionnés solitaires qui sont à l'avant garde de  ruées  massives organisées.Amoureux des grands espaces, ils vont les violer avec ferveur et le trompetter fièrement, ils vont même écrire un livre et faire des conférences,..... envieux ,les humanoides vont vouloir l'imiter et des masses d'hommes partent ,conquérants, mais super encadrés à coups de fonds considérables....

Par exemple l'amoureux de faune Africaine qui organise des safaris à x dollars......le marin d'opérette qui va polluer "le monde du silence" si précieux à la vie de la planète....que dire de l'Everest devenu une vraie poubelle, ......

db8c968c91274a43abf8dd36caf9f6af

7046004

Triste est de constater que la ville et l'industrie deviennent une autre ville, une autre industrie.

Je cite Aristote qui a dit:" l'homme est un être sociable, la nature l'a fait naitre pour vivre avec ses semblables", il ne se trompait guère notre Aristote! mais il ne pensait probablement pas à cette société là...

Je préfère vous quitter sur ces jolis vers de Lamartine où il fait l'éloge de l'immortalité de la nature:

" la nature est là qui t'invite et qui t'aime, plonge toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours, car si tout change pour toi elle reste la même et le même soleil se lève chaque jour".

.........Bonnes vacances....

   MICJI

Posté par micji à 16:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


30-06-16

BELCASTEL EN AVEYRON

Belcastel, "Bèl Castèl" en occitan, classé plus beau village de France se situe en Aveyron.

De style moyennageux avec son pont, son vieux chateau, son église, c'est un véritable enchantement, trés fleurie, il offre au visiteur un visage de carte postale.

Copie de 311687_212417755491550_693794471_n

Photo 042

chat

 

Copie de Photo 001

Photo 012

ez

Photo 008

ru

cr1

Photo 011

Le chateau Moyennageux de Belcastel appartenait à la famille du même nom dont le rameau subsiste jusqu'au XVIIè siècle. Savamment restauré au cours des siècles, il est depuis 2005 la propriété de deux galéristes New Yorkais.

Ouvert au public depuis peu, on peu y  découvrir des cours luxuriantes, des chapelles médiévales, de magnifiques points de vue.

-----à bientôt----

  MICJI

 

Posté par micji à 12:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

24-06-16

BIELKA ET SOULIKO

                                                                                                             

bielkasouliko

Pour Bielka et Souliko, mère et fille, chanteuses Franco Russe, toutes deux nées en France, le chant constitue le lien aux origines russes, juives, géorgiennes.

Bielka signifie "écureuil" et sied parfaitement à cette superbe fille aux cheveux roux et qui inlassablement diffuse ses chants.

Ses parents ont émigrés en France peu avant la première guerre mondiale, sa mère fredonnait les chants de toute cette europe de l'Est, Bielka, comme le veut la tradition les a fait sien.

Seule ,cette voix des Balkans de l'Oural peut nous transmettre avec tant d'émotion ce message d'espoir universel pour permettre aux hommes de retrouver le lien qui les unit par delà les différences : "l'émotion"

Egalité.............égalité....................

 

 

A tous ceux qui écoute ce merveilleux message, je vous  souhaite , du fond du coeur, une année 2016 d'espoir, de justice, émaillée  de moments heureux pour tous.

                                                                        -----a bientôt------

                                                                                        MICJI

                                                                                           

                                                                                                                                        

                                                                                                                                 

Posté par micji à 19:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21-06-16

VILLAGE DE NAJAC

                                                                                               

najac2

Najac1

 

 

Au pays des bastides, non loin de Villefranche de Rouergue en Aveyron, se dresse le village de Najac perché sur une arête rocheuse,il est  un des plus beaux sites de France.

Najac s'étire le long d'une rue unique...,se promenant dans ces ruelles pavés, , on peut admirer les maisons anciennes datant du XVIè. Certaines sont surmontées  d'encorbellements, soutenues par des piliers de grés.

 

P1060771

Photo 047

98307990_o

P1060704

Photo 096

Photo 0461

Photo 073

P10607561

----------------

Sur une place étroite, une remarquable fontaine surmonte une vasque monolithique à 12 pans, large de 2 mts et sculptée dans un énorme bloc de granit.La date de son installation s'est effacée, elle est de 1344.

fontaine-monolithe-a-najac1

Photo 040

-----------------

Sur le piton rocheux domine un imposant chateau fort  construit au milieu du XIIIè siècle par Alexandre de Poitiers , frère de St Louis. Ce chateau remarquable reste le symbole de la main mise des forces royales sur Najac aprés l'épisode des cathares. Les templiers y furent enfermés en 1307.

Photo 104

6232534

 

 

P1060741

Najac a gardé toute son authenticité, aucune trace du monde actuel ne vient troubler son passé prestigieux, 1ère occupation Anglaise, campagne des Albigeois, la guerre de cent ans, l'emprisonnement des templiers, la révolte des croquants,sans oublier la révolution Française

..........et tout en bas coule une rivière, l'Aveyron.......

         ---------à bientôt.....

                                        MICJI

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Posté par micji à 15:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

14-06-16

TERRE D'AUBRAC

                                                                                                           

Copie de LOZERE

L'Aubrac, hauts plateaux, infini désert de solitude....sourd silence de paix...

L'Aubrac, têtes de granit arrondies, témoins d'une érosion millénaire, émaillent les herbages ,  terre grasse et alourdie

Copie de Photo 049

L'Aubrac, innombrables murs de pierre sèches, ils ondulent enson sein tels des serpents à la recherche d'un chemin

Copie de Photo 305

L'Aubrac, pays sans frontière du vent....caresse de l'été.....morsure de l'hiver....sifflant à l'oreille le bruit des vagues houleuses d'une mer à jamais disparue...

Copie de Photo 051

L'Aubrac, quelques arbres ,seuls, à la verticale, permettent de combattre le vertige horizontal qui enveloppe le passant...

L'Aubrac, apesanteur énivrante....courir...voler...se lover...s'enlacer et s'offrir à son ciel pur sans nuages, énivré de mille parfums sauvages...

Copie de 152795

L'Aubrac,....accomplissement spiritualisé d'un paysage.....élévation de l'àme sous le charme des herbages.....

aubrac-condom-aveyron-buron-pres-ambiessiere-2010-11

 

Si vous aimez l'Aubrac ,prenez le temps de visionner  l'album photo "Aubrac".

 ------à bientôt-----

                             MICJI

 

Posté par micji à 10:13 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

06-06-16

CAMILLE CLAUDEL-1864/1943- FACE A SON SIECLE

                                                                                              

Mont2JEAdr

"On ne nait pas Femme, on le devient" (S.de Beauvoir)

Jeune, belle, passionnée, libre , insoumise, indépendante, talentueuse.......autant de mots qui qualifient Camille Claudel.

Camille? " une belle femme diront ces Messieurs, mais pas mon genre", " on voit tout de suite que ce n'est pas une femme de notre rang" renchériront ces Dames.

Nous sommes au XIXè siècle, sous la IIIè république, dans une France encore trés Victorienne. Une France qui nie la femme et sa créativité artistique. Son rôle est uniquement à la maison, mère et épouse, considérée comme une personne  mineure. Et c'est dans cette France là ,que Camille Claudel relève le défi, ayant pour seules armes, la MATIERE, LE TALENT.Camille veut sculpter et  elle va devoir s'imposer dans un monde d'hommes excluants,  avec l'acharnement du gagneur,  elle travaille tous les jours durement pour gagner son droit d'Etre Femme Sculptrice..

camille-claudel-07

Photo de Camille Claudel

----------

 Camille réclame sa liberté à grands cris.

Comme elle est dérangeante, Camille, dans ce milieu social bien pensant!....les méchantes langues diront qu'elle n'a pas d'amis,je dis que  lorsqu'un individu ne répond pas aux normes imposées par la société dont il fait partie , il est rejeté, il est banni, il est exclu,...ses amis, ses parents lui ont préféré leur tranquillité.

Dans son intime, Camille souffre: "Louise-Athanaise Cerveaux, ma mère, je n'ai jamais senti vos lèvres sur mes joues, je n'ai pas souvenir de la chaleur de vos bras...pourquoi ne m'aimez vous pas?...parce que vous ne pouvez oublier cet enfant  tant chéri, Charles Henri Claudel, mort à peine né?..... 16 mois plus tard, c'est moi , Camille,  qui naissait, suis- je fille, suis- je garçon?..... votre ventre ne m'a jamais reconnu.....vous ne m'aimez pas mère, vous n'aimez pas mon art.....pourtant mère, j'existe, je vis, je respire,  je veux sculpter ,et si je sculpte, je suis vivante!!".....mon père, vous savez que j'ai du talent,, alors pourquoi défaillez vous devant l'autorité de ma mère?, les richesses vous importent plus que l'amour que vous me portez?, et vous Paul, mon frère, vous n'êtes jamais prés de moi, toujours parti à l'étranger....comme vous me manquez!"

camille claudel

Camille Claudel se sent incomprise, abandonnée...sa rencontre avec Rodin en 1882 fera naitre une passion qui va durer 15 ans, il ne l'épousera jamais:" c'est insupportable Mr Rodin de vivre cachée, de ne pouvoir vous aimer aux yeux de tous....c'est insupportable Mr Rodin de devoir avorter,seule,de cet enfant qui est le votre, que vous reniez, que vous rejetez ( droit à l'avortement en 1975)., savez vous que l'avortement est un crime punissable?... Ma mère me voue une haine définitive....pouvez vous imaginer ma désespérance Mr Rodin? je vous hai Mr.Rodin....

Camille_Claudel_atelier

Camille Claudel à l'atelier.

--------

Camille, humiliée, seule, est acculée devant la pauvreté, le manque d'argent use quotidiennement ses nerfs déjà bien fragiles( en ce temps les femmes ne pouvaient disposer d'argent qu'avec l'accord de l'époux ou du père) . Son art est dispendieux,  bien qu'aidée par son père, elle se prive, ne mange et ne s'habille.......son père s'éteint en 1913 la laissant désemparée, inconsolable......Camille se brise.

A la demande de sa mère, elle est aussitôt internée.Camille portait un préjudice trop important à la réputation bourgeoise des Claudel.

Dés 1940, l'Allemagne nazi exige que les aliénés et handicapés soient abandonnés à leur sort, les mesures restrictives alimentaires sont draconiennes....En 1943 Camille Claudel meurt, affamée, dans la solitude de son exil.

1188907477_claudel-298797cam interné

Rare photo de Camille internée.

----------

Camille Claudel victime d'un système social? peut être......pourtant, la Sculptrice Claudel est triomphante, son oeuvre magnifique,impérissable est le miroir de sa démesure, de son génie, de sa passion, de sa vie.

Elle a sculptée la matière, fracturée, craquelée, pétrie de ses mains l'argile, pour faire exulter l'oeuvre ,pour éterniser sa mémoire,révéler l'amour, la nudité....

Camille Claudel, sculptrice s'est réalisée dans sa passion, s'est imposée Femme dans l'Art, en son siècle si méprisant pour la femme, Camille Claudel mérite le Panthéon!

Je soumets deux oeuvres subtiles et passionnées , génie de Camille Claudel.

La-valse---Camille-Claudel0001

LA VALSE-1883

couple de danseurs de valse, nu, amoureusement et érotiquement enlacé dans leur passion.L'union des corps crée une émotion intense. Cette oeuvre a choquée à cause de la nudité des personnages. En 1905, Camille a repris sa création pour draper la danseuse à mi-corps. C'est un des plus grand chef d'oeuvre de l'art nouveau.

SLG9241

la-valse-detail-c-jf-garde-xavier-teboul

----------

16705916883_1fd474617e_b

L'AGE MUR- 1907-

interprétation du thème universel, les trois ages de la vie.On peut penser que cette oeuvre représente sa rupture avec Rodin, la force d'expression de la sculpture tient au fait que les mains tendues ne se rejoignent plus devant les bras implorants.Rodin est déjà entrainé par la vieillesse, la mort.(voir détails)

L-age-mur-Camille-Claudel-Orsay-3

Lâge-mûr-par-Camille-Claudel-2e-version-1899-bronze-Pierre-Lannes

01_08

-------à bientôt-----

                                       MICJI

 

 

 

 

Posté par micji à 20:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]