REGARD

25-02-17

JOHANNES VERMEER

                                                                                                             

vermeer-expo-louvre-860x280

JOHANNES VERMEER, artiste peintre baroque Néerlandais du XVIIè siècle nait à Delft en 1632 dans une famille de commerçants. Son père n'est pas un modèle de stabilité et lorsque il décède en 1652 il laisse au jeune Vermeer un héritage de dettes considérable.

Vermeer, de confession  calviniste, se converti au catholicisme pour  épouser en 1653 Catharina Bolnes issue de la riche bourgeoisie, et par là même, allége son lourd fardeau de dettes.

De cette union naitront 11 enfants, une charge immense pour le couple Vermeer déjà  en difficulté.....on verra Catharina, son épouse,  mettre en gage des toiles de son époux pour obtenir du pain chez le boulanger!

Johannes Vermeer, homme solitaire reste coupé de l'art de ce siècle d'or Néerlandais où  le peintre REMBRAND  embrase tout.

Deux siècles plus tard, au XXè,  Vermeer va être mis en lumière notamment grace aux hommages que lui rendent les peintres impressionnistes et l'écrivain Marcel Proust, on peut penser que dans cette époque fracassée par la guerre les gens cherchent la lumière, la beauté...alors on s'emballe pour "la jeune fille à la perle", "la laitière", deux oeuvres extrémement recherchées de par leur rareté.

292053c03f30eb8143d5467989f2ee8e

Johannes_Vermeer_1632-1675_-_The_Girl_With_The_Pearl_Earring_1665

Les oeuvres de Vermeer, faussement anodines du quotidien, représentent essentiellement des scènes de la vie domestique bourgeoise, raffinement, mystère, intimité, sérénité, silence,  s'en dégagent........totalement étrangères à sa vie réelle  du quotidien,  peuplée de cris d'enfants,l'espace  encombré de lits, de berceaux, une épouse capricieuse comme la flamme d'une bougie au vent.....

.cherche t'il un échappatoire à ce tumulte dans son art?

La lumière qui jaillit dans toutes ses toiles intrigue beaucoup......il est prouvé que.cette lumière est le résultat de lentilles connu sous le nom de "Camera obtura", qui n'est autre que le principe de la chambre noire inventée par LEONARD DE VINCI en 1515, et utilisée secrètement par d'autres peintres.

Le lapiz lasuli, l'outre mer, l'ocre, la terre d'ombre utilisés donnent des couleurs particulièrement  éclatantes à ses toiles.

camera_obscura

une camera obtura

 

Le flash de la camera concentre le regard sur un élément essentiel de la toile, par exemple "la jeune fille à la perle" où seul le visage est éclairé sur un fond noir, "la dentellière" où le fil à coudre est bien visible, le premier plan restant flou.

VERMEER crée un nouveau moyen d'expression.: LE PHOTOREALISME

au-louvre-la-verite-sur-qui-etait-vraiment-vermeer,M423536

Il est intéressant de remarquer que Vermeer semblait réutiliser pour ses compositions des éléments présents dans le foyer familial. Je prend pour exemple la cruche de porcelaine qui se retrouve dans la scène de "la fille au verre de vin", "la leçon de musique", ci dessous

cc9debe91c300ec8c825e4f4e2c7e9cb

8_Le_verre_de_vin

a7c67ac6210f80711e114fe012ed2b45

On retrouve également la veste courte jaune pardessus une robe jaune dans "La dame au collier de perle", " la femme au luth", la lettre d'amour".....

collierla dame au cllier de perle

1415358414380_Image_galleryImage_20_Paintings_1_jpg

maitresse

Les cartes géographiques sur certaines toiles caractérisent  socialement le milieu bourgeois et l'engouement récent pour cette discipline scientifique au XVIIè siècle, la géographie, les découvertes...ci dessous "jeune femme à l'aiguière"," femme au Luth" , " soldat et jeune femme riant"...

Jan_Vermeer_van_Delft_019

Vermeer_-_Woman_with_a_Lute_near_a_window

soldat et jf riant

Du replay ,direz vous?, non, petit miracle, chaque toile est unique et différente, elle sublime le regard et laisse perler une ambiance douce et fragile. MARCEL PROUST, à ce propos dit ceci:

"........vous vous rendez bien compte que ce sont les fragments d'un même monde, que c'est toujours, quelque génie avec lequel il soit recrées, la même table, le même tapis, la même femme, la même unique et nouvelle beauté, énigme à cette époque, où rien ne lui ressemble, ni ne l'explique, si on ne cherche pas à l'apparenter par des sujets, mais à dégager l'impression particulière que la couleur produit....."

JOHANNES VERMEER mis en lumière au XIXè siècle reste un artiste peintre inimitable, au destin incontournable aussi mythique que ses toiles.

Il meurt en 1675, il a 43 ans.

  "Le Sphinx de Delft "comme il fut surnommé est aujourd'hui au panthéon des peintres hollandais au coté de Rembrand.

Johannes_Vermeer_1632-1675_-_The_Girl_With_The_Pearl_Earring_1665

------à bientôt-------

                                   MICJI

 

 

 

Posté par micji à 18:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


06-02-17

LA BRIERE

 

                                                                                                   

800x600_chaland-port-de-roze-christophe-boisrobert-935246

----------

 Ne cherchez pas la mer

le pays briéron s'étend sur un territoire de 490 kms, entre le pays Nantais et la presqu'ile Guérandaise où se récolte la fleur de sel. La Brière est le plus grand marais aprés la Camargue.

Ne cherchez pas la mer,

La mer a couvert, puis découvert, puis recouvert, cette vaste  étendue habillée de belles forêts de chênes et puis,.....

il y a 5000 ans la mer est repartie pour toujours faire un grand tour,....., Jésus n'était pas né.Il n'était pas né non plus quand la forêt briéronne fut noyée et que les arbres emprisonnés dans la tourbe et les sphaignes, se sont minéralisés et conservés, on les appelle les "mortas" (homme mort).

Au siècle dernier les Brierons récoltaient cette tourbe, elle leur servait de combustible. La tourbe atteint une épaisseur de 2 mts.

yshsm310

8doyxa10

JSE_4827

-enlèvement d'un mortas

briere-regional-natural cormoran

Des milliers de "mortas" veillent sur la Briére, vigiles patients, ils sont les perchoirs des cormorans et lorsque le soleil décroit sur l'horizon, le paysage prend  alors le visage d' une légende.

Autrefois, on moissonnait à la faucille, moitié seigle, moitié blé. La partie de la tige restée en terre s'appelait "glui".Le chaume ,c'est lui, c'est glui, on l'utilisait pour couvrir les toits

omejDorP8_30bttY86Ru7-KV55o@500x315

bottes-de-chaume-39604

La Brière est devenue depuis 1970, parc régional naturel, trés préservée, le dernier archipel où l'on trouve des maisons coiffées de chapeaux de paille

photo-634560305208321258-2

1200x900_chaumiere-typique-de-briere-village-de-breca-967

Kherinet-Marais_de_la_Briere_1

La Brière est un joyau vert éblouissant de grace, de paix, de silence.....sur un "chaland", barque à fond plat, dirigée à l'aide d'une perche, tradition oblige, on musarde à travers une mosaique paysagère, à travers un labyrinthe de canaux séparés par des ilots sur lesquels les iris jaunes et les roseaux éclatent en gerbes et bouquets, véritable paradis pour la faune riche et unique de la Brière.

 

Canal%20et%20chalands%20en%20Brière

La-Briere_10

Bouquet-de-lys

p1040265

 

Marais_de_la_Grande_Brière

parc-briere3

mg-8557

Captured

Le léger clapotis de la perche sur l'eau, ne dérange pas la loutre tapie sous les roseaux , ni l'échassier à l'affùt de son futur petit déjeuner....

L'eau des marais est de l'eau douce, elle provient des eaux de pluie, un système d'écluses permet le filtrage.Le sol de la Brière a le reflet doré des "Mortas".

----------

YANN QUEFELLEC , romancier breton  parle de la Brière:

parc-de-briere-saint-lyphard-le-port-de-breca_large_rwd

" On cherche en vain décor plus harmonieux et plus vénitien que ce marais briéron où la tignasse du blé rayonne sur les toits parmi le feuillage vert foncé, où le chassé-croisé des eaux mortes attire à lui tous les contre jours d'une minute errante, où les montres ne tournent plus rond mais au prix de mille zigzags livrant les heures aux étourdissements d'un colin-maillard...."

------------------

FERNAND GUERIFF, romancier nantais parle de la Briére:

riolongua_nenuphars

Capture briere 1

--------------------------

(Photos du web)                   ------à bientôt-----

                                                                    MICJI

 

Posté par micji à 14:58 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

02-02-17

LA CHANDELEUR

      Savez vous pourquoi vous dégustez des crêpes tous les 2 Février??

..........

La chandeleur correspond à la fête religieuse chrétienne appelée " la présentation du Christ au temple", précisément 40 jours aprés sa naissance.

A partir de 492 une procession annuelle avait lieu, des cierges bénis étaient allumés. C'est lors de l'une de ces processions qu'est né le partage des crêpes.

Le pape Gélase 1er distribua des crêpes pour récompenser les nombreux pèlerins venus jusqu'à Rome pour fêter la Chandeleur, elles étaient appelées alors " oublies".

Dans le monde paysan le 2 février symbolise la sortie de l'hiver et le retour au travail.

Autour de la chandeleur règne encore aujourd'hui ,une atmosphère de superstition:

Hans_Holbein_d__Ä__-_Darstellung_Christi_im_Tempel_-_Hamburger_Kunsthalle

1280px-Andrea_Mantegna_049

 

 

 

 

 

 

 

-faire sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or.

-la première crêpe doit être gardée dans une armoire pour avoir des récoltes abondantes.

-toutes les bougies des maisons doivent être allumées......

 Le 2 Février, ,les gourmands , tous à vos poêles, tous à vos crêpes!!!!!!

recette-crêpes-chandeleur

6284101-9476536

 

 

Posté par micji à 14:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

26-01-17

LES CATHARES en PAYS D'OC.

banderole-inqui

L'Inquisition, tribunal ecclésiastique, éradique par sa répression le Catharisme 

           

 

Au XIIè siècle, dans divers pays et diverses régions s'est développé un mouvement gnostique différent de la religion chrétienne, "le Catharisme".

Ce mouvement s'est rapidement propagé dans le Sud de la France, en Occitanie.Il représente un danger pour l'église toute puissante, bien plus grave que celui  des "infidèles" , ( Juifs et  Musulmans,) car tout en étant chrétiens, les cathares interprètent différemment les écritures et refusent la doctrine des sept commandements.

En clair les Cathares réclament le retour au modèle de l'église primitive des premiers temps du Christianisme et ils condamnent l'église romaine qui ne respecte pas l'idéal de vie et de pauvreté enseignés par le Christ.

 

DSC_0941

 

L'Eglise Romaine, à l'époque, riche, puissante, influente, sectaire, gérant la vie des hommes de leur naissance à leur mort, sous peine d'enfer si non obéissance, ne l'entend pas de cette oreille..".quels sont ces manants qui veulent nous faire vivre dans la pauvreté, la tolérance!"

Le pape Innocent III ,(pas si innocent que cela,) montre sa détermination à garder ses pouvoirs contre ce mouvement de "miséreux"( fidèles à leur préceptes, les Cathares, du reste de grande intelligence, étaient misérablement vêtus) .Donc, Innocent III, lance la croisade des Albigeois, il crée des tribunaux "l'inquisition" chargés de trouver,de torturer, de brùler ces réfractaires sans autre forme de procés.

Le Catharisme est cruellement éradiqué.La rédition du chateau de Montségur le 15 Mars 1244 met fin à cette tragédie.

Symbole de la tolérance, de la liberté, de l'ouverture d'esprit, de la culture Occitane, le Catharisme reste à jamais attaché à la tragédie de l'époque médiévale.

 

10134689-la-route-des-cathares-dans-le-sud-ouest-de-la-france

La route des Cathares dans le Sud Ouest de la France.

---------------

738_laurens_-_the_agitator_of_languedoc

L'histoire nous apprend que tout n'est que recommencement,le sectarisme,l'intolérance, la violence, le fanatisme de mouvements religieux, en discorde, est tout aussi cruel et dangereux actuellement pour l'humanité,  qu'il ne le fut pour les Cathares!!!!

 

                                                 ------à bientôt------

 

                                                                                   MICJI

 

 

Posté par micji à 10:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

16-01-17

VIOLENCES.....EN PAYS MINIER

 

picture le desespere de courbet

"Le désespéré" de Gustave Courbet

---------------

Il existe plusieurs formes de violence dont la violence physique qui utilise la force avec coups et blessures et la violence psychologique, cette dernière est la plus méconnue, elle ne laisse pas de marque sur le corps mais elle terrorise, elle humilie, elle atteint profondément l'estime de soi et la santé de ceux qui la subissent.Elle est une arme efficace.

Les évènements suivants ont marqués à jamais l'histoire du bassin houiller de Decazeville, ils illustrent parfaitement ces deux types de violence.

P1110245

En 1826 le Duc Decazes (1780/1860), héritier des mines rachète les concessions et crée les houillères à l'aide du polytechnicien Cabrol.

Un débat a lieu sur la proposition d'un minimum de salaire.

Clémenceau s'y oppose, le minimum de salaire, pour lui, s'apparentait à la doctrine communiste qu'il n'admettait pas.Il pensait que c'était organiser une prime à la paresse et amenait le patron à rogner le gain du laborieux au profit du fainéant.....

 

Les mineurs déjà dans la misère perçoivent en 1878 un gain qui varie entre 1,50francs et 2 francs par mois,.... ils sont réduits successivement jusqu'à  0,33 francs par mois

.Les mineurs sur fond d'agitation sociale crient leur désespérance miséreuse, les difficultés économiques sont alarmantes..... c'est alors qu'éclate la grande grève du 26 janvier 1886.

P1110255

P1110247

Le sous Directeur, Watrin, est vite mis à l'index....une enquête prouve que celui ci touche 10% sur les réductions successives des salaires.

Les mineurs volés, bafoués crient leur volonté de vivre décemment au prix d'actes désespérés!

.Au matin du 26 Janvier 1886, une échelle est dressée contre la fenêtre du bureau de Watrin d'où il est défenestré et décède peu aprés.

P1110300

Défenestration de Watrin

---------------

 

Les esprits se calment, le travail reprend. Cependant la presse  se déchaine contre le monde salarial.

Le 7 Février 1886, un grand meeting de soutien aux mineurs à lieu à Paris avec notamment Louise Michel, Jules Guesde,ce dernier donne une portée historique à ce débat disant:

" les classes ont fait, hier leur entrée au Palais Bourbon, séparées par leurs morts qu'elles se sont jetés mutuellement à la tête........".

L'affaire de Decazeville tient la vedette et secoue la sphère gouvernementale...

Hélas,les promesses d'une meilleure condition de vie ne sont toujours pas tenues, la misère est criante, dans ce climat tendu, l'état  envoie 2000 soldats à cheval ,baionnettes en main pour maintenir l'ordre.Il y a 19 morts coté mineurs, les peines de prison pleuvent.

P1110253

Ici , les soldats à cheval, baionnettes en main.....on aperçoit la halle de Decazeville, détruite aujourd'hui.

--------------------------------

 

Les promesses ne sont toujours pas tenues, la grève reprend totale, cette fois....la solidarité s'organise.....la grève  va durer huit mois.

Quelques satisfactions sur le plan salarial sont alors accordées.

Le rachat des mines en 1892 par la société Commentry Fourchambault va relancer le développement de l'exploitation minière, qui se trouvait en décroissance totale.

commentryaction

Les mines sont nationalisées en 1946.

"Le socialisme nait de cet enfantement laborieux par le mouvement ouvrier opprimé, écrasé, exploité..."

                           

tsi10_gondrexon_001f

"L'injustice économique est une violence effroyable de ceux qui fabriquent des situations de précarité, de pauvreté, d'inégalité."

EMILE ZOLA s'est inspiré de ces évènements pour écrire son roman "GERMINAL"

Ces informations sont extraites de l'ouvrage de LOUIS CASSIAT "Germinal en Rouergue"

                                                     ----------à bientôt---------

                                                                                      MICJI

 

                  

                                                 

                                                                         

 

 

 

 

       

 

 

Posté par micji à 15:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


11-01-17

NOMBRIL, MON BEAU NOMBRIL.....

Paul Delvaux "le miroir" 1936 

Paul-Delvaux-Le-Miroir-1936-Collection-privee

 

L'avez vous remarqué?, nous tournons autour de notre nombril, l'auto -admiration touche une grande partie de la population.....mais quelle est donc cette maladie, on l'appelle " le Narcissisme", et croyez moi aucun vaccin pour y remédier n'est encore à l'étude.

Tout le monde succombe à ce mal: les papas, les mamans, les ados, les touristes, les amoureux, les politiques, les acteurs, vous, moi....

Les politiques ne sont qu'une farandole d'égos boursouflés.Leur auto- amour devient une stratégie de conquête du pouvoir....oh!, ne leur jetez pas la pierre , ils vivent avec leur temps celui du "moi je". On trouve un niveau de narcissisme élevé chez César et Napoléon.

Les acteurs relancent leur popularité en sommeil en étalant leur vie privée, leurs amours ou leurs désamours, parfois ils se font l'égérie d'une cause humanitaire et rentable,

et puis, il y a tous les autres avec ce besoin de se raconter pour être lu, pour être regardé, pour donner une image de soi idéalisée et qu'on voudrait vraie....

Georges de la Tour "La Madeleine au miroir"

musee-lorrain-la-madeleine-au-miroir-atelier-a-Georges-de-la-Tour-103150_thumb[5]

 

Bref, vous l'aurez compris, nous vivons le culte du "moi".Ce narcissisme moderne ne renvoie pas à un "moi" glorieux mais à un "moi" replié, appauvri. Cela serait il la conséquence d'une fragmentation d'un monde social où les liens entre les hommes se réduisent à l'isolement, à la solitude, à l'oubli de l'existence d'autrui,à ce replier sur un fantasme d'auto suffisance.?

nouveaux liens sociaux

2944971362967

 

 

Et voici qu'apparait un virus renforcé, virulent, terrible, un culte de l'image au plus haut degré, "le SELFIE"....là, tout le monde succombe comme si le smartphone et les réseaux sociaux ne suffisaient plus à encenser nos personnes.

Avec le Selfie, ce n'est plus un paysage que l'on cadre avec recherche, ce ne sont plus les reflets moirés du soleil couchant qu'on essaie de capter.....mais non, pensez donc, c'est un joli minois, c'est un joli petit cul vue sur les fesses rebondies , et autres....

On s'aime, on s'idolâtre, on s'admire, on s'auto congratule.Mais pourquoi s'aimer à ce point?

Revenons à la légende Grecque, Narcisse fasciné par son reflet finit par tomber à l'eau et se noie. A trop s'aimer il aurait provoqué sa perte, cette légende est une mise en garde contre l'amour excessif de soi.

Savez vous ce que je pense? c'est que nous recherchons tous de l'amour, de la reconnaissance, un regard charitable, dans un monde déshumanisé qui bafoue notre propre existence... attention danger!!

Aux dernières nouvelles, toujours pas de vaccin en vue d'éradiquer ce terrible fléau!

Tableau "CARAVAGE" 1597

caravage vers 1597 gal nationale d'art a rome

                                                                                             MICJI

 

                               ------à bientôt......

Posté par micji à 12:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

24-12-16

NOEL......

Copie de P1100025

(Les peluches de Baya (mon toutou))

A tous ceux qui viennent faire un coucou sur mon blog

A tous les coeurs solitaires

A tous les "laissés pour compte"

A tous les enfants du monde

A tous les animaux de la terre

Baya et moi nous vous souhaitons de bonnes Fêtes de

NOEL!!!!......clic  ICI

 

Posté par micji à 12:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22-12-16

MAXIME ROUMAGNAC.....conteur pour enfants

 

Sans titre 2

MAXIME ROUMAGNAC, auteur, conteur, chroniqueur Rouergat est un homme libre, libre d'esprit , libre de mots. La nature, dans ce beau pays de Najac est son berceau, c'est là qu'il puise son inspiration et fait gambader les mots au gré du vent.

A 70 ans passé, Maxime   Roumagnac est encore et toujours un enfant, ses contes dédiés aux plus jeunes en sont l'éblouissante réalité.

Instituteur de profession, à la retraite, il a choisit de prendre du recul par rapport au monde qui nous entoure....il vit dans une maison au fond du bois, sans électricité.....sa plume court sur un papier d'écolier, la bougie vascillante fait danser les mots, et donne naissance à des poèmes courts, des haikus autoédités.

Avec cette fraicheur du langage qui lui est propre, il ouvre les portes de l'imaginaire et fait briller les yeux des plus jeunes, au gré du vent, au gré de ses inspirations......cela peut être un chat....une fleur....un lapin.....une feuille.....un oiseau..

N'allez surtout pas croire que MAXIME ROUMAGNAC s' est coupé du monde et vit comme un marginal....on le rencontre souvent dans les salons de livres, les festivals de BD, sur les marchés de Noèl,  il anime et initie la poésie dans les écoles....

Voyez vous, si vous courez trés loin dans l'espoir de trouver un monde meilleur, vous ne le trouverez pas, car ce monde, c'est celui que vous vous êtes construit, là tout prés.....Maxime Roumagnac sait cela au pays de Najac.

P1120892

P1120893

P1120894

P1120888

J'ai réalisé cette vidéo pour illustrer quelques courts poèmes de Maxime Roumagnac et vous faire sourire lors de cette fête de Noèl, traditionnelle où l'enfant est roi!       

 

                                                                                                                                  ------à bientôt.....

                                                                                                                            MICJI

Posté par micji à 11:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

04-12-16

LE CACTUS ROSE.....COLETTE (1873/1954)

P1110847

Lors d'une séance de lecture,  aux personnes agées de la "Maison des Ainés", j'ai lu un  extrait du roman de Colette, (1873/1954) ,"La naissance du jour", et j'ai vu sur leur visage des larmes furtives rouler  au creux de leurs rides avouées.

Cet extrait , "le cactus rose",se laisse lire et relire à l'infini, plein d'amour, à l'écriture savoureuse et poétique, où chaque ligne se transforme en image. Colette, écrivaine reconnue y révèle  le portrait d'une trés vieille femme "Sido" et son cactus rose. Cette femme n'est autre que sa mère tant aimée.

Je livre ces lignes au regard de toutes les femmes , de toutes les mamans, au souvenir de ma mère, ce magnifique hommage de tendresse.

----------------

P1110969

"Monsieur,

Vous me demandez de venir passer une huitaine de jours chez vous, c'est à dire auprés de ma fille que j'adore. Vous qui vivez auprés d'elle , vous savez combien je la vois rarement, combien sa présence m'enchante, et je suis touchée que vous m'invitiez à venir la voir. Pourtant je n'accepterai pas votre aimable invitation, du moins pas maintenant.Voici pourquoi: mon cactus rose va probablement fleurir, c'est une plante trés rare, que l'on m'a donnée et qui m'a t'on dit, ne fleurit sous nos climats que tous les quatre ans. Or , je suis déjà une trés vieille femme, et, si je m'absentais pendant que mon cactus rose va fleurir, je suis certaine de ne pas le voir refleurir une autre fois......Veuillez donc accepter,.........(...) .

P1110971

 

Ce billet signé " Sidonie Colette, née Landoy" fut écrit par ma mère à l'un de mes maris....l'année d'aprés, elle mourait, agée de soixante dix sept ans.

Au cours des heures où je me sens inférieure à tout ce qui m'entoure, menacée par ma propre médiocrité, effrayée de découvrir qu'un muscle perd de sa vigueur, un désir sa force, une douleur la trempe affilée de son tranchant, je puis pourtant me redresser et me dire: " je suis la fille de celle qui écrivit cette lettre, cette lettre et tant d'autres que j'ai gardées.Celle ci, en dix lignes m'enseigne qu'à soixante seize ans elle projetait et entreprenait des voyages, mais que l'éclosion possible, l'attente

P1110968

d'une fleur tropicale suspendait tout et faisait silence même dans son coeur destiné à l'amour.

Je suis la fille d'une femme qui, dans un petit pays honteux, avare et resséré, ouvrit sa maison villageoise aux chats errants, aux cheminots et aux servantes enceintes. Je suis la fille d'une femme, qui vingt fois désespérée de manquer d'argent pour autrui, courut sous la neige fouettée de vent crier de porte en porte, chez des riches, qu'un enfant, prés d'un àtre indigent, venait de naitre sans langes, nu sur de défaillantes mains nues........puissé je n'oublier jamais que je suis la fille d'une telle femme qui penchait tremblante, toutes ses rides éblouies entre les sabres d'un cactus sur une promesse de fleur, une telle femme qui ne cessa elle même d'éclore, infatigablement, pendant trois quarts de siècle......."

                                                                                                                                           La naissance du jour.

( les illustrations sont de Gabriel Lefebvre.)

                                               ----------à bientôt-----

                                                                                            MICJI

 

Posté par micji à 18:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30-11-16

UN AIR DE COLORADO..

 

                                                                                                               

rougier-de-camares

Terre de sang, terre de feu, ors des genêts qui éclatent par bouquets......"le Rougier."

Quelle est donc cette lande surprenante au Sud de l'Aveyron?.....le Rougier est né il y a 250 millions d'années, sous un climat tropical. Les phases successives de sècheresse, d'inondation ont provoqué l'oxydation des sédiments et cette terre friable empourprée par l'oxyde de fer, fut baptisé " le Rougier".

dunes-rougier-de-camares

Jusqu'au XVI siècle , le Rougier fut exploité, mines de cuivre, de plomb argentifère.

Aujourd'hui, on y croise de trés beaux troupeaux de brebis qui y écoulent des jours heureux, donnant ce lait gouteux qui sert à fabriquer le bon fromage persillé , "le Roquefort", connu du monde entier.

brebisrougier-copie

Le Rougier est un de ces bouts du monde qui offre au regard une palette de pourpres, d'ocres, de violines , d'incarnats, de grenats incandescents sous la lumière d'été et lorsque le soleil descend sous l'horizon, le Rougier épouse le ciel dans une harmonie allégorique.

C'est une grande poésie, une grande beauté picturale.

 

thym

30792434

5304814818_517185b558_b

rougierericteissedre-copie

Sur les terres du Rougier , s'élèvent de charmants villages dont les pierres aux couleurs rougeoyantes donnent des allures de contes de fées......je vous en reparlerai....

 

------à bientôt------

  MICJI

 

Posté par micji à 09:33 - - Commentaires [27] - Permalien [#]