P1010446_ws1027648158clarté

Tableau du peintre Benjamin Orcajada

---------

La lecture de l'ouvrage du philosophe et artiste peintre, BENJAMIN ORCAJADA, intitulé " de la peinture à la philosophie" m'emmène à quelques réflexions que je vous livre.

Avons nous une bonne vue? ce n'est pas sùr...

Apprendre à voir, c'est nous aider à voir ce qu'il y a d'éternel dans ce que nous vivons, au dessus de tous les bruits et les flonflons du monde.

Si on met des oeillères aux individus dés l'enfance, ils apprendront sans chercher à voir davantage que ce qui leur est enseigné. C'est ainsi dans les écoles coraniques, dans les régimes totalitaires, dans les sectes.....ces individus enfermés dans la pensée unique ne verront jamais autre chose que ce que leur cerveau manipulé et formaté leur projettera.

Donc apprendre à voir sans oeillères, c'est observer avec un minimum d'intérêt et de curiosité à propos de tout et se dire qu'il y a autre chose au delà de ce que l'on voit dans l'instant.

" l'oeil de la pensée ne commence à avoir un regard plus pénétrant que lorsque la vision des yeux commence à perdre son acuité" ( Platon), cela peut paraitre paradoxal mais dans cette citation  Platon introduit la notion de vision subjective.

Pour l'illustrer, j'évoque ce souvenir d'une visite ,en compagnie d' amis, d'une galerie de peinture, devant la même scène l'interprétation de chacun s'avère trés différente.

La vision est bien subjective, elle est liée aux connaissances de chacun, au vécu de chacun.

Dans notre 21è siècle, on est bombardé d'images. Les enfants naissent une tablette, la télé , dans leur layette et leur jeunesse  est  dominée par l'image qui devient essentielle, unique, à tel point qu'on ne lit plus, on ne pense plus, on écrit plus. Ce kaleidoscope d'images affaiblit le regard, l'appauvrit.

On survole rapidement, on ne s'arrête pas.

Cela m'évoque, avec humour, ces voyages de groupe où on vous trimballe à toute allure d'un point du monde à un autre point du monde et entre ces deux points du monde, personne n'a rien vu.....

voir, c'est aussi prendre le temps!

J'ai ce souvenir d'une amie qui rentrant d'un séjour aux Seychelles, et a laquelle je demandais, curieuse, ce qu'elle en  avait retenu, elle me répondit "l'hôtel était des plus confortables et la piscine magnifique", j'étais dépitée, elle reproduisait les clichés publicitaires, les habitudes , qui finissent par voiler la vue.

Autre exemple, un hiver trés froid, on ramasse un SDF mort, des clochards font la queue pour quémander un repas; des photos sont prises et se retrouve dans le journal ( La Pravda en l'occurence), qui titre: " les habitants du monde capitaliste meurent de froid et de faim, déjà 30 morts à Paris"...

L'image ment, l'oeil doit voir au delà des apparences.

Et puis il y a le regard de l'artiste et de celui qui voit l'oeuvre, BENJAMIN ORCAJADA écrit dans son ouvrage "De la peinture à la philosophie":

"on dit volontiers que l'ombre est noire alors qu'il n'en est rien et cela le peintre le sait".

Par exemple : Van Dongen jette des tàches vertes sous le chapeau de Fernande olivier

2_Le%20Chapeau%20Rose

-------

Gaughin voit un cheval bleu qui boit sous la ramure...

akg2-z10-p1-1893-1-b

---------

Matisse ne voit que du rouge sur les bateaux incendiés par le soleil..

La%20plage%20Rouge%20à%20Collioure%20Henri%20Matisse%20peint%20de%20la%20fenêtre%20de%20l'atelier

" IL FAUT APPRENDRE A VOIR LE MONDE AUTREMENT, IL N'EST PAS SUR DU TOUT QU'IL SOIT COMME ON LE VOIT".... (B.ORCAJADA)

 

-----a bientôt---

  MICJI