P1090616

Le Belvédère

*

J'habite un pays où les petites routes s'alanguissent de village en village, sereines et rêveuses, hors du temps.....d'un temps où fleurait dans l'air l'odeur de la terre caillouteuse fraichement retournée par le paysan.....j'habite ce pays où s'éparpillent de petits arbustes secs , des chênes verts, nés de ce sol calcaire que viennent quadriller des murailles de pierres. Ce pays creusés de gouffres, de gorges profondes, façonnés depuis des millénaires , inlassablement, par les eaux nées des entrailles de la terre.....

Les hommes, depuis la nuit des temps, ont toujours su s'adapter aux caprices géologiques offerts, avec habileté, avec créativité, avec intelligence et s'il est un lieu témoin de leur faculté d'adaptation c'est le village de ROCAMADOUR dans ce magnifique pays quercynois du Rouergue.......

P1090612

*

Rocamadour, c'est entrer par une porte fortifiée, la  porte du Figuier qui donne accés sur la rue de la couronnerie, une rue bordée de belles demeures médiévales, renaissances, littéralement accrochées à la falaise, véritables vigiles et défenderesses d'un éventuel prédateur......plusieurs portes se succèdent telles la porte Salmon, la porte Hugon, la porte Basse....

P10906181

La porte Salmon

*

Quelques pas dans la rue pavé et voici que s'offre aux yeux ébahis,  le plus grand symbole de Rocamadour,

LE GRAND ESCALIER!

 Il est monumental, aux allures d'infini.Le livre des miracles de 1772 dénombre et répertorie 233 marches!...il est le  détour incontournable pour atteindre la cité religieuse.

Durant les siècles passés, les pèlerins le gravissaient à genoux, il en existe encore......

46-Rocamadour-escalier-01

Le Grand Escalier

Avant de gravir la première marche, il est important de faire un retour dans le temps.......la petite ville de Rocamadour (620hb), s'accroche littéralement à la falaise rocheuse et  verticale sur un dénivelé de 150mètres, elle suscite l'admiration....ses origines sont mystérieuses, des grottes ornées et des habitats trés anciens témoignent d'une vie préhistorique......cet endroit s'appelait alors " Le Val Ténébreux".

Avant l'an mille, on venait y prier la Vierge Marie. Ainsi au XIIè , le pèlerinage alors modeste prend vite de l'importance et les foules viennent de tous les pays d'Europe, ......on ne dit pas si le Grand Escalier existait mais vue la verticalité des lieux,150mts de dénivelé, un véritable défi à l'équilibre, il parait absolument nécessaire.

Gravissant les marches , on peut admirer les toits de Lauzes , admirables, de l'hotel de ville,juste au  dessous.

38556552_p

Le Grand Escalier s'ouvre largement sur le coeur battant de Rocamadour. Sept églises et chapelles, de pures merveilles, s'offrent aux yeux médusés des pèlerins, entre ciel et terre,.... dont,

N.D du sanctuaire, la basilique St Sauveur, la crypte St Amadour.....on observe les architectures du XIIè ,XIIIè ,Gothique flamboyant pour N.D du sanctuaire, Romane Gothique pour St Sauveur.....

ob_a52725_2015-05-23-101542

circuit_rocamadour

p797

Rocamadour_-_sanctuaire_08

St Sauveur ,face à N.D du Sanctuaire

Rocamadour_-_sanctuaire_22

112082462_oancien palais episcopal

ob_a52725_2015-05-23-101542

*

Il faut lever la tête bien haut pour apercevoir, accrochée par un anneau, sous la voute de N.D du sanctuaire une toute petite cloche. Chose étonnante, chaque fois qu'un marin est sauvé en mer aprés avoir invoqué la Vierge, cette clochette se met à tinter, seule , car il n'y a aucun cordage et vue la hauteur.......encore un mystère!

La mer, où est la mer sur le Causse désert??......

Il existe de nombreuses suppositions conjoncturelles  pour expliquer ce mystère mais celle ci est la plus vraisemblable.

Henri II(1133/1189), fut touché par la grace alors qu'il effectuait un pèlerinage à Rocamadour......de retour en Bretagne, il fait élever à Marie un autel à Camaret/Mer, dans la rade de Brest où on peut la voir. Depuis ce temps, la Vierge Noire  est devenue la patronne des marins......il y a longtemps que la cloche n'a pas sonné pour peu qu'elle ait sonné un jour......

4-7-1

La petite cloche sous la voùte.

*

Les mystères de Rocamadour ne s'arrêtent pas là, la Vierge Noire de N.D du Sanctuaire a beaucoup intriguée les historiens.

Elle est àgée, fin XIIè siècle semble t il, en bois de noyer.Cette Vierge présente étonnament une silhouette moderne par rapport à son temps, en effet, son corps s'exprime dans une robe étroite, collante, laissant deviner ses formes graciles, ses seins,... ses cheveux lachés auréolent un visage de douceur....elle ne porte pas de voile, ce qui fut longtemps en France le signe de la virginité.....

 mais ce qui a donné lieu à de  nombreuses polémiques c'est sa couleur noire......il est raisonnable de penser que le bois, en vieillissant a noirci naturellement et la fumée des bougies, de l'encens brùlés en son honneur au cours des siècles n'y sont pas étrangers.

e7f7f347c46db8816f5150b2ade1c841

La Vierge noire avant restauration

vierge_noire_rocamadour_-_lot_tourisme_-_ot_vallee_de_la_dordogne_-_cochise_ory

La Vierge noire de nos jours    

*

En face la chapelle N.D, planté dans la roche, on distingue une épée de fer dite épée de Roland......c'est l'épée mythique du chevalier Roland (736/778), neveu de Charlemagne.

La légende dit ,qu' afin d'éviter que son épée tombe aux mains des sarrasins, Roland tente de la briser en frappant le rocher qui se brise, souvenez vous de la Brèche de Roland dans les Pyrénées....de rage, celui ci lance son épée vers la vallée, à des milliers de kms,qui vient se ficher dans le rocher de N.D du Sanctuaire.....on peut la voir, elle est là depuis ce temps.....les jeunes filles essaient de la toucher pour avoir un mariage heureux.....

espada-de-roldan_869481

Epée de Roland

*

Il est impossible de ne pas admirer la fresque de la visitation et de l'annonciation, cette fresque date du XIIIè , elle n'aurait jamais été restaurée.....l'enduit de pigments naturels colorés ont pénétré la pierre,  donnant ainsi aux couleurs une grande longévité.

fresque_sur_sanctuaires_rocamadour_-_lot_tourisme_-_ot_vallee_de_la_dordogne_-_cochise_ory

Fresque de l'annonciation

*

Le chemin de croix se poursuit,.... il n'y a plus d'escaliers, une montée tout en douceur, en lacets, au milieu d' une nature arborée, fleurie, ombragée, permet d'atteindre un belvédère emménagé ,où s'érige un majestueux chateau, et le sanctuaire creusé dans le rocher, dernière station du chemin de croix.

DSC_1467-écran-cc

Le sanctuaire en haut du belvédère.

Cette plongée au coeur des mystères qui entourent Rocamadour donne vraiment l'envie d'y retourner car j'ai oublié de vous entretenir de  nombreux autres  mystères........ne pas oublier de goùter au petit Cabecou, pur chèvre de Rocamadour, délicieux.

Rocamadour, magnifique cité médiévale est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O au titre des chemins de St Jacques de Compostelle

 

-------à bientôt------

                             MICJI