95937387_o

 

Au siècle des lumières, dans son dictionnaire philosophique (1760/1764) Voltaire déclare: "il n'est pas étonnant qu'en tous pays, l'homme se soit rendu maitre de la femme; tout étant fondé sur la force, il a d'ordinaire beaucoup de supériorité par celle du corps et même de l'esprit..."

..... Rousseau dans" l'Emile", traité sur l'éducation, prône une éducation des femmes limitée à leur mission domestique....

Refusant le diktat du corps et le déterminisme biologique, certaines femmes dans ce siècle des lumières, soit le XVIIIè, vont balayer l'organisation sociale et changer le cours de l'histoire.

Ainsi d'OLYMPE DE GOUGES aux années MLF, je propose un retour succint sur le destin de figures connues, oubliées ou restées dans l'ombre....une épopée de femmes battantes, visionnaires, déterminées.

------------

bc7af75c302c9873f9aa7914c06187f4

OLYMPE DE GOUGES née en 1748, issue de la petite bourgeoisie commerçante, écrit de nombreux romans et s'engage dans des combats politiques contre l'esclavage, l'égalité des sexes , le droit au divorce.

En 1791, Olympe publie un véritable manifeste,  la " déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" en réponse à la déclaration des droits de l'homme.

Capturek

Suite à ce manifeste, en 1791 l'égalité a la succession est admise, en 1792 le droit au divorce est proclamé, mais le droit de la citoyenne à participer à la vie politique est refusé.

Ces droits acquis sont de courte durée, Napoléon va rétablir bientot les pleins pouvoirs.

 En 1793 Olympe de gouges dénonce la terreur et reproche à Robespierre ses crimes.Elle est immédiatement guillotinée.

--------------

AVT_Flora-Tristan_3741

FLORA TRISTAN née en 1803, va rester dans la misère avec ses deux enfants suite à la mort de son père d'origine Péruvienne. Ne pouvant plus supporter un mari qui la violente, elle part pour le Pérou seule sur un bateau avec ses deux enfants....elle n'est qu'une malheureuse paria puisque le divorce a été aboli en 1816.

De retour à Paris, elle poursuit sa lutte au sein des milieux ouvriers, elle dénonce le fait que" les femmes sont les prolétaires des prolétaires mêmes", exploitées et soumises.

Elle prend la défense des blanchisseuses,un métier particulièrement barbare avec 14 heures de travail par jour dans l'humidité et la transpiration, confrontées aux maladies pulmonaires,aux lésions de la peau,  aux rhumatismes aigus, aux grossesses pénibles, aux avortements dans ce milieux esclavagiste...

.elle défend, inlassable l'émancipation des femmes et meurt d'épuisement à l'age de 41 ans.

Les_merveilles_de_l'industrie,_1873__Un_lavoir_public,_à_Paris___(4859263917)

une blanchisserie

Les femmes poursuivent leurs revendications sur les barricades, nous sommes en 1848, la monarchie est renversée, le premier numéro de "la voix des femmes" est édité. Tous les espoirs sont permis!

La nouvelle République proclame le suffrage universel....pourquoi en sont elles exclues??

Les féministes portent  leur espoir de lutte en Me Georges Sand, trés militante à cette époque, sa réponse est sanglante, en effet Georges Sand rejette cette idée de suffrage universel, elle dit:

" oui à l'égalité civile,oui à l' égalité dans le mariage,oui dans la famille, voilà ce que vous pouvez demander , chaque femme doit s'éduquer avant de s'émanciper et de pouvoir prétendre à voter!!!".....

on notera que , plus tard,Beauvoir l'a beaucoup critiquée pour cette prise de position....

Les femmes de 1848 ne voteront donc  pas, leurs espoirs balayés, elles sont renvoyées à leur rôle de mère, d'épouse, d'amante, avec, évidemment, les arguments trés mysogines et railleurs d'une bourgeoisie prospère....

LOUISE MICHEL dira en parlant des femmes " l'une la prend qui veut, l'autre on la donne à qui on peut", autrement dit misérable ou bourgeoise ,la femme reste une prostituée....

sans-titre5

Dessins humoristiques  mysogines de l'époque.

---------

c305d2f124cc5c269fff189aafbfba75louise michal

LOUISE MICHEL née en 1830 institutrice, représente une figure majeure témoin de la condition féminine.....anarchiste convaincue , elle pense que seule la Revolution libèrera les femmes....elle se bat pour une république démocratique et, enseigner, est son grand combat., l'instruction est le socle de l'émancipation, dit elle.

Pour sauver sa mère arrétée et menacée d'être exécutée, elle se rend à la justice pour quelques tracts trouvés chez elle, elle  est expédiée en Nouvelle Calédonie  jusqu'en 1880, à son retour elle reprend son combat révolutionnaire. Plusieurs fois emprisonnée, graciée, elle ne làche pas son action.

TZkXu3sVwjJnqFZAotys1c_Pf9g

En 1887, elle se prononce contre la peine de mort, contre la prostitution et ses propos sont clairs..." il y a entre les propriétaires et les maisons de prostitution échange de femmes comme il y a échange de chevaux ou de boeufs entre agriculteurs"

--------

AVT_Hubertine-Auclert_946

Nous voici sous la 3è République, la France renoue avec la démocratie mais les femmes restent exclues sous la tutelle du père, de l'époux, citoyennes de seconde zone.

HUBERTINE AUCLERT née en 1848, journaliste , monte alors au créneau des féministes, enfant née sous la Révolution, elle a le sens de la solidarité.Fortement déçue par le congrés international sur le droit des femmes en 1878,  congrés d'orientation bourgeoise, elle écrit une nouvelle page de l'histoire féministe.

Elle fonde, suite à sa déception le journal "le droit des femmes" exclusivement réservé à leurs revendications

Le_Droit_des_Femmes

 

Elle y défend le droit de vote...en 1884 elle dénonce la loi sur le mariage et prône la séparation de biens......en 1908, les Françaises obtiennent le contrôle de leur propre salaire...en 1884 , le divorce est reconnu, seulement pour faute grave, les femmes se libèrent enfin!

pedago_suffrage_05

les femmes brisent les urnes aux elections municipales

Hubertine en veut toujours plus, elle est sur tous les fronts, elle crée du chahut dans les mairies pendant les mariages,...brise les urnes aux élections municipales.....on ne l'arrête pas, c'est l'époque des suffragettes.

-----------

220px-Marguerite_Durand_par_Jules_Cayron

MARGUERITE DURAND, actrice, puis journaliste ne sait pas grand chose du féminisme.

Le journal " le Figaro" l'envoie assister à un congrés féministe pour en faire une critique, elle en ressort transformée, éclairée et refuse la rédaction de cet article.

 L'idée lui vient alors de lancer son propre journal qui sera " La Fronde" (1897), premier journal entièrement conçu par des femmes.

16185075la fronde

Elle s'attaque à quelques bastions qui basculent,.... la lutte pour le droit de vote toujours pas acquis,.... présentation d'une liste féminine aux législatives, sachant  que Napoléon  ,( toujours lui)', avait décrété en 1804 l'infériorité des femmes et leur minorité,.... égalité des salaires en 1907,... possibilité de passer le baccalauréat,....de  s'inscrire à l'université...

en 1890, elle crée le premier cimetière animalier situé a Asnières., un projet qui lui tenait à coeur.

La Fronde s'engage au côté des combats des femmes

-----------

ob_f63d87_madeleine-pelletier

MADELEINE PELLETIER née en 1874, passe une enfance crasseuse,  miséreuse.

Acharnée à étudier, elle passe son bac en tant que candidate libre en 1897 et suit des études médicales.

Première femme mèdecin, pionnière du droit à l'avortement et la contraception, elle passe l'internat pour asile d'aliénés, l'entrée lui en est refusée.

Marguerite Durand organise une campagne dans son journal "La Fronde" qui permet à Madeleine Pelletier de devenir en 1904 première femme interne des asiles.

Elle finit par s'installer mèdecin généraliste, on en compte 87 en France, faisant face aux moqueries et aux quolibets incessants, les femmes ne sont pas reconnues dans ce secteur d'activité.....Madeleine Pelletier  a du mal à se faire une clientèle, ......son existence est àpre et solitaire.

Madeleine Pelletier refuse tout ce que la société impose aux femmes, elle revendique toutes les émancipations, politiques, économiques ,,intellectuelles, sexuelles....elle critique amèrement le conformisme des femmes au role qui leur est assigné.

citation: "...je montrerai les miens (seins), dés que les hommes commenceront à s'habiller avec une sorte de pantalon qui montre leur...."

Féministe trés engagée du XXè siècle  ,  en 1910, elle est la première candidate au suffrage universel, elles sont nombreuses sur les listes électorales et nombreuses sont élues.

slide_26

En 1939,pour avoir participé à l'avortement d'une jeune fille de 13 ans violée par son frère , elle est jugée dangereuse pour elle même et pour autrui, avec une santé défaillante, elle  est internée d'office en asile où elle décède 8 ans plus tard.

La Grande Guerre s'annonce, 3 millions et demie d'hommes partent au front, le temps des luttes féminines s'estompent et deviennent  floue!

------------

Hélène_Brion_(15232341588)_(cropped)devant les fuges

Hélène Brion devant ses juges.

HELENE BRION née en 1882, orpheline trés jeune, fait des études et devient institutrice.Syndicaliste et militante CGT, elle milite dans nombre d'organisations. Durant ces années qui précèdent la guerre, presque tout le monde est favorable  à la guerre et les femmes ne sont pas à la traine pour se rallier à la politique gouvernementale.

Pour Hélène Brion, la guerre doit cesser....en 1917, son domicile est perquisitionné, quelques tracts pacifistes y sont trouvés....son arrestation donne lieu à un manifeste en sa faveur.

Radiée de l'éducation nationale, elle se consacre dés lors à l'oeuvre de sa vie " l'Encyclopédie Féministe"

---------

La mèdecine a assimilé toutes ces ambitions à un dérangement mental. Les mèdecins  diront :

" la révolution est comprise comme le lieu historique où se déploie la démence, celle de la femme surtout, qu'elle soit collective ou individuelle."

.....laissons les dire....

Les combats de ces grandes figures féministes de l'époque révolutionnaire, les combats de toutes celles qui sont restées dans l'ombre, furent opiniatres, durs, cruels, se heurtant au poids et à la force des mentalités, à la mysoginie traditionnelle......leur mérite  c'est d'avoir permis de diffuser une prise de conscience chez les femmes et d'avoir acquis leurs premières libertés, feministes ou pas,  pour  être ce qu'elles sont aujourd'hui...

.je vous raconterai la prochaine fois la deuxième vague du féminisme avec Beauvoir.et tant d' autres...

9074900-14428401

.....a bientôt.....

                       MICJI