P11507751

Prostré contre un mur, sous le soleil ardent, un oisillon en difficulté essaie vainement de se mouvoir.....il a dù tomber du nid ...., j'ai oui dire, que par des chaleurs intenses les oiseaux se jettent du nid parfois , pour trouver la fraicheur.

Petit oiseau tout noir , te serais tu pris pour super man?

Dans sa douloureuse solitude, je le receuille dans le creux de ma main secourable, une boite en carton tapissée de feuilles mortes sert de nid improvisé pour le mettre à l'abri.

j6

jour1

Cet étrange oiseau tout noir est un Martinet!

Me voici soudain responsable de la vie de l'un des éléments NECESSAIRE A LA BONNE SANTE DE L'ECOSYSTEME.

L'affaire est sérieuse....n'allez pas me dire que c'est une hirondelle....que nenni....le Martinet présente une queue plus courte et de longues ailes en forme d'arc spécialement adaptées à son vol....pour l'heure mon Piou Piou n'a pas les ailes aux allures d'arbaléte...penaud et pataud ,il doit avoir une vingtaine de jours, encore duveteux sur le dos et le poitrail.

Je me responsabilise d'autant plus,  vis à vis de Piou Piou, car depuis quelques années la population du Martinet s'effondre, a cause de la raréfaction de ses proies  decimées par  l'usage massif des engrais dans les campagnes et dans les villes, les constructions urbaines qui sont des  obstacles à la nidification....

.......seule une délocalisation massive peut les sauver.

 

jour 2b

Ici, onpeut voir son duvet sur le dos.

Le Martinet se nourrit exclusivement d'insectes, pucerons, coleoptéres,fourmis volantes.....repas uniquement protéinés ,nécessaires à son vol musclé....du même coup il débarrasse la nature, les jardins, les potagers des nuisibles.

Comment vais je le nourrir ???....Pas de panique,.....

"il n'y pas de problème, il n'y a que des solutions" me disait un ami.

quelques mouches se sont infiltrées a travers le rideau de l'entrée, je pourrais tenter de les occire avec la tapette,.... un combat perdu d'avance,car  il faut à Piou Piou au moins 100 mouches par jour!......je n'ai pas non plus de grillons, encore moins de vers de farine.

Ma solution salvatrice,  c' est ce steak haché dans le frigidaire et que je vais utiliser,..... il faut  sauver Piou Piou coute que coute,....  il doit recevoir  sa becquée 8 fois par jour,  je l' ingurgite dans son gosier comme le ferait sa mère, car ,il est trop jeune pour  savoir manger , .....je dois le désaltérer de dix à quinze gouttes d'eau par jour a l'aide d'une pipette pour ne pas instiller de l'eau dans ses narines, cela pourrait le noyer....., sans oublier la pesée tous les deux jours.....à cet instant, il pèse 41 grs , un poids normal pour son àge!!!

jr6

Mon Piou Piou grandit sereinement tandis que je m'informe sur sa vie future........

Le Martinet fait partie de la famille des apopidés, cet oiseau merveilleux fait sa vie en volant.....il s'alimente, il boit, il dort en volant....il fait tout en volant vous dis je,..... même son accouplement qui donnera une couvée de deux ou trois Martinets.....

Le Martinet est conçu pour le vol .........posé au sol, il ne peut plus décoller en raison de ses ailes trop longues, de ses pattes trop courtes qui sont des obstacles à son décollage, cependant ,doté de griffes acérées il crapahute le long des murs et peut se tirer d'un mauvais pas,..... à hauteur d'homme environ,il peut reprendre son évolution gracieuse.

jour 3b

voir ici  ses griffes acérées., sa houppe blanche sous la gorge,

ju6

+ 12 jours.....Il a bien grandi mon Piou Piou !!

j121

....un moment à l'air libre...

j81

prise de connaissance avec l'ambiance extérieure...

jour 6

Le Martinet est l'oiseau le plus rapide du monde, il peut faire des pointes de 200kms à l'heure,.... les soirs d'été, a la tombée du jour, là haut dans le ciel, il crie sa joie et son insouciance en réalisant de longs et souples planés, figures aériennes impressionnantes qui feraient palir la patrouille de France et toute sa technologie.

Oiseau de l'été, oiseau de la liberté, le Martinet arrive en europe fin Avril, il repart fin Aout.

Les Martinets repartent toujours à la même date exactement, comme doté d'une horloge biologique ils se rassemblent sur les fils électriques tel un long ruban ondoyant, ils vont partir vers un autre été, au sud du Sahara, survoler terres et océans non stop, à deux ou trois milles mètres d'altitude selon le temps.....

.....quels oiseaux merveilleux......

C'est alors que les villes et les campagnes désertées se retrouvent silencieuses , et  c'est déjà l'Automne.

nous ne sommes pas supérieurs aux espèces vivantes, nous appartenons à la nature tout comme la racine de l'arbre ,tout comme  l'oiseau,tout comme toutes espèces....  chacun avec sa spécificité, et ses compétences propres.

 

Mon Martinet prét à l'envol.

                                                                                .......à bientôt.....

                                                                                                     Michèle